Alpha, bêta, gamma... pourquoi les variants du Covid-19 ont-ils changé de nom ?

Alpha, bêta, gamma... pourquoi les variants du Covid-19 ont-ils changé de nom ?

APPELLATION - Pour ne plus utiliser des appellations "stigmatisantes et discriminatoires" faisant référence aux lieux d'apparition des variants, l'OMS a décidé de leur donner des noms de lettres grecques.

Se détacher des noms scientifiques des variants, et ne plus utiliser des dénominations discriminantes. Tels sont les objectifs de l'OMS, qui a décidé de donner des noms de lettres grecques aux variants du Covid-19. L'idée est d'avoir des noms "faciles à prononcer et à retenir", mais aussi d'éviter que le grand public et les médias utilisent des appellations "stigmatisantes et discriminatoires" faisant référence au lieu où les premiers cas de variant ont été détectés, a expliqué l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ce lundi dans un communiqué.

Les noms scientifiques continueront d'exister, car ils fournissent des données utiles aux experts, mais l'OMS ne les utilisera plus dans sa communication quotidienne. Et l'organisation encourage vivement les autorités nationales, les médias et autres à adopter les nouveaux noms. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Ainsi, le variant B.1.1.7, d'abord identifié au Royaume-Uni, a été baptisé Alpha ; le B.1.351, identifié pour la première fois en Afrique du Sud, devient Bêta ; et le variant P.1, détecté au Brésil, Gamma. L'OMS a donné deux noms différents aux sous-lignées distinctes du variant B.1.617, qui a ravagé l'Inde et s'est étendu à des dizaines de pays : B.1.617.2 devient ainsi Delta, et B.1.617.1 devient Kappa.

Lire aussi

Pour rappel, aux États-Unis par exemple, les attaques contre les personnes d'origine asiatique se sont multipliées depuis l'apparition de la pandémie, Donald Trump, qui était président à ses débuts, ayant tout fait pour rejeter la seule faute sur la Chine, où le nouveau coronavirus a été détecté pour la première fois. Il parlait souvent du virus chinois ou de "Kung Flu" (un jeu de mot sur "flu", qui veut dire grippe). Le groupe de K-pop sud-coréen BTS a d'ailleurs dénoncé en mars dernier le racisme dont est victime la communauté asiatique aux États-Unis. 

En France, lors de ses vœux à la communauté franco-asiatique prononcés le 12 février 2021, le président Emmanuel Macron avait mis l'accent sur la "haine aveugle" que subit la communauté asiatique depuis l'apparition du coronavirus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "The Voice All Stars": Anne Sila remporte la finale

Présidentielle 2022 - "Il n'y a pas de Jupiter" : pour son premier meeting, Anne Hidalgo s'en prend à Emmanuel Macron

Turquie : Erdogan annonce l'expulsion d'une dizaine d'ambassadeurs, dont celui de France

Colombie : Otoniel, le plus grand trafiquant de drogue du pays, capturé dans la jungle

VIDÉO - Candidat ou pas ? Éric Zemmour indique avoir "pris une décision" pour la présidentielle

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.