Alstom : Belfort fait la morte en soutien aux salariés

Alstom : Belfort fait la morte en soutien aux salariés
SOCIÉTÉ

JT WE - Belfort est une ville morte. Du moins, le temps d’une journée. En soutien aux salariés d’Alstom, les commerces mais aussi les bâtiments publics gardent leurs portes fermées. Unies depuis 137 ans, la fermeture de l’usine aurait de lourdes conséquences pour la collectivité. Les négociations reprennent lundi.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent