"Amélioration" du trafic SNCF : un TGV et un TER sur deux jeudi

"Amélioration" du trafic SNCF : un TGV et un TER sur deux jeudi

TRANSPORTS - La SNCF annonce mercredi après-midi une "amélioration significative" du trafic pour la journée de jeudi. Un peu plus tôt, les cheminots en grève à l'appel de plusieurs syndicats de la SNCF avaient majoritairement décidé mercredi de poursuivre leur mouvement pour 24 heures.

C'est reparti pour 24 heures ! Les cheminots en grève depuis mardi, 19 heures, à l'appel de plusieurs syndicats de la SNCF ont majoritairement décidé de poursuivre leur mouvement. "Toutes les assemblées générales ont voté à une très large majorité pour la reconduction", a déclaré mercredi après-midi le porte-parole national de la CGT-Cheminots. Selon Thierry Nier, "plus d'un cheminot sur deux" est déjà en grève quand la direction en recense 27,84%.

La SNCF promet toutefois une "amélioration significative" du trafic jeudi. Celui-ci passera à un TGV et un TER sur deux en moyenne. Dans le détail: 1 TGV sur 2 circulera sur l'axe Nord, comme sur les axes Ouest et Sud-Ouest. Il y aura 6 TGV sur 10 sur l'axe Est, et 1 sur 3 pour les axes Sud-Est et province-province. enfin, on comptera 3 TGV sur 4 pour OUIGO. En Île-de-France, le trafic sera même "normal" pour certains RER jeudi. Des RER A et RER B sont annoncés toutes les dix minutes.

Pour le trafic international par ailleurs, le service sera normal sur Eurostar et vers l’Allemagne. En revanche, 3 trains sur 4 sont prévus pour le Thalys ; 6 trains sur 10 pour Lyria et les trains vers le Luxembourg et l’Italie ; 1 trains sur 3 vers l’Espagne.

Trafic très perturbé mercredi

Les syndicats entendent contester le projet de réforme ferroviaire qui doit être examiné à l'Assemblée du 17 au 19 juin. Dix-sept ans après la division de la compagnie ferroviaire SNCF et du gestionnaire de réseau, Réseau ferré de France (RFF), la proposition de loi présentée par le secrétaire d’État chargé des Transports, Frédéric Cuvillier, vise à réunir à nouveau les deux entités.

Destinée à stabiliser la dette du secteur ferroviaire (44 milliards d'euros) et à préparer son ouverture totale à la concurrence, cette réforme inquiète les organisations syndicales quant à l’impact du projet sur les effectifs. Si elles sont favorables à la fusion, elles estiment que ce projet ne règle pas le problème de l'endettement et ne va pas assez loin dans la réunification des deux entreprises.

La CGT-Cheminots et Sud-Rail, qui doivent être reçus mercredi soir avec l'Unsa par Frédéric Cuvillier, ont tous deux appelé à amplifier la mobilisation jeudi afin "de mettre la pression". Ce mercredi, le trafic était déjà très perturbé avec un train sur trois en Ile-de-France, un TGV sur deux sur les axes Nord et Est, et un sur trois sur les axes Atlantique, Sud-Est et province/province. Seulement un TER sur trois et trois trains régionaux sur dix circulaient dans toute la France.

Plus d'informations à venir...

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Crise des sous-marins : Joe Biden à la tribune de l'ONU

Crise des sous-marins : le contrat américain est-il meilleur que le français ?

EN DIRECT - Le QR code de Macron diffusé sur Internet, une "faille déontologique" de professionnels de santé

"On est ici comme des mendiants, en train de vous supplier" : Macron interpellé durant son discours sur les Harkis

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la liste des 48 départements concernés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.