André-Pierre Gignac récolte plus de 240.000 euros pour soigner la petite Zoé, atteinte d'une tumeur cérébrale maligne

André-Pierre Gignac récolte plus de 240.000 euros pour soigner la petite Zoé, atteinte d'une tumeur cérébrale maligne

BON CŒUR - Une vente aux enchères organisée au Mexique le 27 septembre dernier à l'initiative du footballeur français et de sa compagne a permis d'obtenir plus de 240.000 euros pour venir en aide à Zoé. La petite Savoyarde de 6 ans est atteinte de DIGP, une tumeur cérébrale maligne.

241. 058 euros. C'est la somme exacte récoltée la semaine dernière par le footballeur français André-Pierre Gignac et son épouse Déborah lors d'une vente aux enchères. La soirée était organisée au Mexique au profit de la petite Zoé, atteinte d'une tumeur cérébrale maligne et soignée dans le pays. L'attaquant, qui joue dans l'équipe des Tigres au Mexique, avait rencontré l'été dernier la fillette de 6 ans et ses parents, et avait été ému par leur situation. 

4.635 euros pour le maillot de Tony Parker "Army Day", 14.836 euros pour un entraînement avec les joueurs des Tigres,

16.968 euros pour les chaussures de Lionel Messi, 1.855 euros pour le maillot d'Olivier Giroud à Arsenal... près de 45 lots ont permis d'atteindre cette somme. 

Lire aussi

Selon France 3, Emilie, la mère de Zoé, est encore "sous le choc" et remercie ses "anges gardiens" (André-Pierre Gignac et  son épouse) et tous ceux qui ont participé à la récolte de cette "fabuleuse somme". 

La jeune femme se dit soulagée d'avoir désormais les fonds nécessaires pour financer les prochains traitements de sa fille. La famille, qui vit au Royaume-Uni, continue son travail de sensibilisation autour du DIPG. Elle a en effet lancé une pétition en ligne pour que la maladie, qui a tué 200.000 enfants ces 50 dernières années, soit mieux prise en compte dans la recherche contre le cancer.

En vidéo

Une tumeur de plus de 2 kg retirée du visage d’une fillette

Le DIGP, un taux de survie nul

DIPG (Diffuse Intrinsic Pontine Glioma) affecte les enfants âgés de 5 à 9 ans.  Cette tumeur du tronc cérébral touche en moyenne 50 enfants par pays chaque année, soit un enfant diagnostiqué tous les 9 jours, selon nos confrères de France 3. Une maladie très grave dont l'espérance de vie moyenne se situe entre 9 et 24 mois et dont le taux de survie est nul. Par ailleurs, la chirurgie pour enlever cette tumeur est quasi impossible, étant susceptible de causer des dommages cérébraux sévères et une mort accélérée. 

La petite Zoé suit un traitement expérimental dans une clinique au Mexique. Un traitement coûteux puisqu'il est évalué à près de 300.000 euros, mais qui aurait de bons résultats.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne, cinq morts et plusieurs blessés

Roumanie : un mystérieux monolithe métallique découvert, semblable à celui trouvé dans l'Utah

EN DIRECT - Covid-19 : des "mesures restrictives" pour les Français souhaitant skier à l'étranger : Macron crée la polémique

EXCLUSIF - "J'ai vu la mort arriver" : Romain Grosjean raconte son effroyable accident

EN DIRECT - Vendée Globe : Escoffier possiblement récupéré par une frégate le 7 décembre

Lire et commenter