#APB2017, "le truc qui te prend plus la tête que tes parents" : quand les lycéens galèrent sur les vœux post-bac

SOCIÉTÉ
DirectLCI
CASSE-TÊTE - Depuis vendredi, les quelque 800.000 futurs bacheliers désireux de faire des études supérieures peuvent inscrire leurs voeux sur le célèbre logiciel d'admission post-bac. Mais sur la Toile, ils sont déjà nombreux à s'agacer de l'outil d'orientation. Revue de tweets.

"Sachez qu'#APB2017 c'est moins cool que l'enfer", "#APB2017, ou le truc qui te prend la tête plus que tes parents"... Le célèbre logiciel d'admission post-bac est à peine ouvert que déjà de nombreux internautes ont fait part de leur mécontentement sur les réseaux sociaux, certains jugeant le logiciel beaucoup trop compliqué.


Le principe : les lycéens désireux d'entamer des études supérieures entre le 20 janvier et le 20 mars déposent leurs voeux sur le site. Pour s'inscrire, il leur faut une adresse mail valide, un numéro INE (10 chiffres et une lettre) et, pour les candidats libres au bac, le numéro Ocean. Le postulant peut aller jusqu'à 24 voeux et établir un premier classement. 


Mais au-delà de la procédure, qui génère son lot de stress pour les familles, c'est bien le logiciel en lui-même qui agace ses utilisateurs. Sur Twitter, ils sont nombreux à avoir partagé leur expérience sur le site, certains avec une pointe d'humour, d'autres avec plus de véhémence. LCI vous a sélectionné les meilleurs tweets.

En vidéo

L'admission post-bac, c'est pour bientôt !

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter