Apprendre l'écriture sur clavier : une bonne ou mauvaise idée ?

Apprendre l'écriture sur clavier : une bonne ou mauvaise idée ?
SOCIÉTÉ

ÉDUCATION - La Finlande vient d'annoncer que ses élèves apprendront désormais l'écriture sur un clavier. En France, une telle mesure est très critiquée par les chercheurs. Et ne semble pas à l'ordre du jour.

Adieu stylos, bonjour clavier. En Finlande, les petits écoliers apprendront dès la rentrée 2016 à écrire sur un clavier . L'écriture manuelle sera en option. "Avoir de bonnes compétences dactylographiques est devenu d'importance nationale, a expliqué l'Office national de l'éducation. Ce sera un bouleversement culturel majeur, mais savoir écrire avec un clavier est plus pertinent pour la vie quotidienne". La Finlande est le premier pays européen à suivre les Etats-Unis, où 45 des 50 Etats ont déjà abandonné l'écriture cursive [l'écriture en attaché ndlr] pour le clavier

Une petite révolution, qui laisse les chercheurs français sceptiques. "C'est une décision dangereuse qui ne prend pas en compte l'intérêt réel des élèves, estime Alain Bentolila, linguiste à la Sorbonne. Il y a un lien fort entre l'écriture et la mémorisation. On ne retient pas aussi bien en tapant sur un clavier qu'en écrivant de sa main". Pour le professeur, l'abandon de l'écriture manuscrite serait dangereux également pour l'apprentissage de la lecture : "Quand vous écrivez, vous prenez conscience des lettres qui composent les mots, détaille-t-il. Par ailleurs, l'écriture est un geste de motricité très fine. Un P n'est pas un B. L'apprentissage au clavier pourrait aggraver les cas de dyslexie".

Apprendre en script ?

Pour l'instant, en France, la généralisation des claviers en CP n'est pas à l'ordre du jour. Contacté par metronews , le ministère de l’Education Nationale a indiqué qu'il n'avait "absolument pas" le projet d'abandonner les cours d'écriture manuscrite. "Apprendre à lire est indissociable de l’apprentissage de l’écriture", explique-t-on au cabinet de Najat Vallaud-Belkacem.

"On pourrait néanmoins réfléchir à l'apprentissage de l'écriture cursive nuance Yannick Kiervel, du syndicat Unsa. C'est un geste qui pose beaucoup de problèmes aux élèves. Est-ce que ça vaut le coup d'y passer autant de temps ?" Pour cet enseignant en primaire, il faudrait réfléchir à de nouvelles formes d'enseignement de l'écriture, par exemple en caractères d’imprimerie. "Notre enseignement de l'écriture est très pointilleux. Pourtant il n'est pas repris correctement dans le monde des adultes, détaille-t-il. Il n'y a qu'à voir comment écrit un médecin  !"

Mais si l'abandon de l'écriture manuelle n'est pas remis en question en France, les petits écoliers devront néanmoins se mettre au numérique. Des cours de code html et de programmation informatique sont déjà proposés  dans certaines écoles sur le temps périscolaires. Et dans le cadre de son "grand plan numérique", le gouvernement va lancer une concertation en janvier 2015 pour décider des nouvelles mesures. Et dès la rentrée 2016, tous les élèves de 5e devraient être équipés d'une tablette .

EN SAVOIR + 
>>  En Finlande, les élèves apprendront à écrire sur ordinateur
>>  "Comment sommes-nous devenus si cons ?" : le cri de colère du linguiste Alain Bentolila

Sur le même sujet

Lire et commenter