Attaque contre Charlie Hebdo : ce que prévoit l'alerte attentat du plan Vigipirate

Attaque contre Charlie Hebdo : ce que prévoit l'alerte attentat du plan Vigipirate

SOCIÉTÉ
DirectLCI
TERRORISME - Quelques instants après l'attaque perpétrée au siège du magazine Charlie Hebdo mercredi matin, le plan vigipirate a été relevé au niveau "attentat", le plus élevé, pour toute l'Ile-de-France. Qu'est-ce que ce la signifie exactement ? Eléments de réponse.

Mise en place depuis 1991 et le déclenchement de la première Guerre du Golfe, le plan Vigipirate a été sans cesse renforcé au fil des ans. Le 20 février 2014, une nouvelle gradation a été créée : l'alerte attentat, celle-là même qui a été activée ce mercredi matin, quelques instants après l'attaque terroriste qui a visé le siège du magazine Charlie Hebdo, dans le 11e arrondissement de Paris. En fin d'après-midi, le bilan était de douze morts, dont deux policiers, et trois personnes entre la mort et la vie. Les deux terroristes sont, eux, toujours en fuite.

Contrôles renforcés, circulation limitée

Contacté par metronews, Matignon nous a confirmé que l'alerte attentat était étendue à toute l'Ile-de-France et pas seulement à la capitale. C'est la première fois qu'elle est ainsi activée. Une cellule de crise a été ouverte au plus haut sommet de l'Etat : une réunion d'urgence a été commandée à 14 heures à l'Elysée autour du président de la République et du Premier ministre.

En ce qui concerne la restriction des libertés individuelles, le niveau alerte attentat entraîne un renforcement des contrôles et de la surveillance dans ou aux abords des sites sensibles. Des restrictions ciblées de la circulation - y compris des transports publics - ou du stationnement peuvent également être décrétées.

Après l'annonce du relèvement du niveau du plan Vigipirate, le syndicat de chirurgiens Le Bloc a appelé tous les praticiens libéraux à l'arrêt de la grève dans les cliniques, débutée lundi. "On ne voudrait pas poser problème dans les services d'urgences puisqu'actuellement, avec le plan Vigipirate, on doit être disponibles", a expliqué leur porte-parole Jean Marty. De son côté, le rectorat de Paris a annoncé l'annulation de toutes les sorties scolaires ce mercredi. Parents et enfants doivent se conformer à des règles de sécurité particulières, comme ici, dans cette école primaire parisienne :

LIRE AUSSI
>> DIRECT - Attaque de Charlie Hebdo : suivez le récit des événements
>> Tuerie à Charlie Hebdo : la classe politique horrifiée
>> Attentat contre Charlie Hebdo : un journal souvent pris pour cible
 

Plus d'articles

Lire et commenter