Attaques de loups : les mesures étonnantes d’un élu aveyronnais pour protéger habitants et promeneurs

Société
DirectLCI
GRAND MÉCHANT LOUP - A Cornus (Aveyron), les attaques de loup inquiètent au plus haut point le maire. En réaction, il a fait adopter un arrêté pour assurer la sécurité des habitants. En particulier des plus jeunes.

Ils rôdent près des villages et des éleveurs, soucieux de trouver leur pitance. Face aux risques d’attaques de loups, Christophe Laborie, maire de Cornus (Aveyron), a décidé de prendre des mesures fortes pour la sécurité des habitants et des randonneurs. La semaine dernière, il a ainsi publié un arrêté avec des mesures pour le moins étonnantes, relate La Dépêche.


Il est désormais interdit aux habitants de laisser leurs enfants de moins de 10 ans sans surveillance en dehors de jardins clos. Ils devront aussi impérativement leur donner la main lorsqu’ils marchent dans le village. Transporter ou abandonner de la nourriture sur le territoire de la commune est par ailleurs prohibé. En outre, il est dorénavant fortement déconseillé de se déplacer seul sur les chemins ruraux. Chemins où il est notamment interdit de porter des habits réfléchissants. Lesquels risqueraient d’attirer les loups. 

26 attaques de troupeaux depuis le début de l'année

"C'était une urgence de prendre cet arrêté car je voulais sensibiliser les touristes pour éviter des incidents majeurs", se justifie Christophe Laborie, cité par La Dépêche. D'autre part les loups ne peuvent pas cohabiter avec les élevages. Leurs attaques peuvent avoir des conséquences économiques car les élevages de brebis alimentent les caves de Roquefort".


A noter que depuis le début de l’année, 26 attaques de troupeaux ont été perpétrés, souligne la préfecture de l’Aveyron, qui estime que 19 d’entre elles auraient pu être commises par des loups. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter