Attentat de Nice : à midi, ce lundi, la France va se figer pour une minute de silence

SOCIÉTÉ
DirectLCI
RECUEILLEMENT - C'est le point d'orgue du deuil national de trois jours décrété par François Hollande après l'attentat de Nice. Ce lundi 18 juillet à 12 heures, une minute de silence sera observée partout en France en mémoire des victimes.

Des minutes de silence, il y en a déjà eu beaucoup lors des concerts, manifestations sportives ou rassemblements spontanés depuis jeudi soir en France. Mais à midi lundi, c'est tout le pays qui en observera une en mémoire des victimes de l'attentat de Nice, qui a fait 84 morts.

Recueillement dans tous les services publics, mais pas seulement

Comme celle qui avait été respectée 8 janvier 2015, au lendemain de l’attentat contre Charlie Hebdo, et le 16 novembre dernier, trois jours après les attaques de Paris, l'organisation de cette "prière laïque" a été décrétée par François Hollande en même temps que le deuil national de trois jours .

Tous les établissements publics sont tenus d'y participer. "Vous veillerez à organiser lundi 18 juillet prochain, à 12 heures, un moment de recueillement permettant aux agents des services publics relevant de votre autorité ou placés sous votre tutelle de s'associer à l'hommage qui sera rendu aux victimes de l'attentat commis à Nice le 14 juillet 2016", demande la circulaire envoyée samedi par Manuel Valls aux administrations. A noter que François Hollande y participera depuis la place Beauvau, en compagnie du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

EN SAVOIR + >> Attentat de Nice : qui sont les victimes identifiées ? 

A chaque fois qu'une telle minute de silence nationale est décrétée, les employeurs des entreprises privées sont eux aussi invités à permettre à leurs salariés d'y prendre part, et les transports en commun ont pour tradition de s'immobiliser également le temps d'un instant. Vacances obligent, cette fois ne se posera pas la question de son respect dans les écoles, alors que certains enseignants avaient pu être embarrassés, en janvier et novembre 2015, par la question de savoir quelle attitude adopter en présence de tout petits .

A Paris, la RATP a fait savoir ce lundi que le trafic serait interrompu sur les réseaux RER, métro et bus afin de respecter cette minute de silence.
 

Pour ceux qui sont en congés et souhaiteraient participer à cet instant solennel, beaucoup de mairies ont fait savoir qu'elles invitaient tous ceux qui le voulaient à venir se recueillir, souvent devant leur monument aux morts ou leur Hôtel de Ville, à l'instar de Toulouse qui organisera ce moment de recueillement sur la place du Capitole. 
 

On a aussi vu, dimanche, des vacanciers en maillot en observer une sur la plage de Pornic, où était organisé un spectacle de la Patrouille de France.

A Nice, la municipalité a souhaité que la minute de silence soit observée sur les lieux-mêmes de l'horreur, la Promenade des Anglais, au niveau du Monument du centenaire. C'est à l'issue de ce moment de recueillement que la Promenade des Anglais sera totalement rouverte, un peu plus de trois jours après l'attentat.

EN SAVOIR +
>>
Suivez notre direct sur les suites de l'attentat de Nice >> Attentat de Nice : l'étape du Tour de France maintenue, une minute de silence au départ et à l'arrivée  

Sur le même sujet

Lire et commenter