Attentat de Nice : ce que l'on sait de la préparation de l'attaque

Attentat de Nice : ce que l'on sait de la préparation de l'attaque
SOCIÉTÉ

ENQUÊTE – Trois jours après l'attentat de la Promenade des Anglais, l'enquête a permis de démontrer la planification minutieuse de l'attaque perpétrée par Mohamed Lahouaiej-Bouhlel. Metronews fait le point.

Daech a bien revendiqué le massacre de la Promenade des Anglais, qui a fait  84 morts au soir du 14-Juillet à Nice, selon un bilan toujours provisoire. Mais trois jours après l'attaque, les motivations du tueur restent floues. En revanche, les progressions de l'enquête laissent clairement apparaître que Mohamed Lahouaiej-Bouhlel a minutieusement préparé sa course meurtrière. Metronews fait le point sur les éléments qui le prouvent.

Des SMS compromettants ?
Alors que six personnes sont actuellement en garde à vue à Nice, les enquêteurs étudient notamment l'hypothèse d'éventuelles complicités, sans avoir tiré de conclusions à ce stade. Ils seraient sur la piste de textos envoyés par le tueur expliquant être possession "du matériel", selon les informations de  Nice-Matin . "Amène plus d'armes, amène en 5 à C.", a-t-il émis le 14 juillet à 22h27, selon  BFMTV . Un texto dont l'existence a été confirmée à TF1, et qui a permis aux enquêteurs de remonter la trace de plusieurs suspects, qui sont actuellement entendus sous le régime de la garde à vue.

Peu avant l'attentat de Nice jeudi soir, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel a envoyé un SMS "se félicitant de s'être procuré un pistolet 7.65 et évoquant la fourniture d'autres armes", a-t-on appris dimanche de sources proches du dossier, confirmant des informations de presse. Le chauffeur-livreur tunisien de 31 ans "se serait également pris en photo au volant du camion entre le 11 et le 14 juillet" avant de l'envoyer par SMS à ses proches, affirme le frère de celui-ci, cité par Reuters.

Un camion loué pour l'occasion
Le 11 juillet, le tueur du 14-Juillet loue le camion frigorifique en son nom à Saint-Laurent-du-Var, à trente minutes par la route de Nice. Il gare son 19 tonnes dans le quartier Magnan. Le soir de l'attaque, c'est à vélo qu'il se rend à l'endroit où il a garé son engin. Un vélo qui sera retrouvé dans le camion frigorifique par les enquêteurs.

Le tueur a effectué des repérages
A deux reprises, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel a fait des repérages. L'exploitation de la vidéosurveillance montre que le tueur de Nice a scruté les lieux de son attaque les 12 et 13 juillet, mais également dans l'après-midi du 14 juillet, selon les informations de TF1. Des repérages minutieux puisqu'il est vu au volant de son camion de 19 tonnes en train observer la Promenade des Anglais très attentivement.

EN DIRECT >>  Suivez notre live sur l'attentat de Nice 

Il a vidé son compte en banque
Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, qui s'est vraisemblablement radicalisé en un temps record, a cherché à se débarrasser de tous ses biens, selon les informations de TF1. Le tueur de Nice a notamment vidé son compte en banque en une semaine et a vendu sa voiture personnelle la veille de son passage à l'acte. 

EN SAVOIR + >>  Attentat de Nice : qui est Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, le tueur ?

Les images de l'appartement du tueur >>

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent