Attentat de Nice : la marche blanche prévue dimanche interdite par la préfecture

Attentat de Nice : la marche blanche prévue dimanche interdite par la préfecture

ANNULATION - Une marche blanche devait se tenir dimanche prochain dans les rues de Nice pour rendre hommage aux victimes fauchées le soir du 14 juillet. La préfecture l'a interdite par mesure de sécurité.

Il n'y aura pas de marche blanche en hommage aux victimes de l'attentat du 14 juillet. La préfecture des Alpes-Maritimes a annoncé ce jeudi avoir refusé d'autoriser la marche blanche à laquelle des organisateurs avaient appelé sur les réseaux sociaux pour dimanche.

"Eu égard à la très forte mobilisation des forces de l'ordre et de secours et à la menace, la préfecture des Alpes-Maritimes a décidé de ne pas autoriser la marche blanche qui devait se dérouler le dimanche 31 juillet sur la Promenade des Anglais", écrit-elle dans un communiqué. Les organisateurs "qui avaient régulièrement déposé une déclaration" ont été "informés hier (mercredi soir)" de cette décision "prise en concertation avec le maire de Nice".

EN SAVOIR +
>> La longue polémique sur la sécurité en 10 phrases marquantes >> Le dispositif de sécurité n'était "pas sous-dimensionné, déclare l'IGPN  

Les Niçois appelés à ne pas défiler 

Une page Facebook "Marche blanche en hommage aux victimes de l'attentat de Nice" avait été ouverte appelant à "défil(er) ensemble pour rendre hommage aux victimes des attentats du 14 juillet, qui ont fait au moins 84 morts innocents". Le départ était prévu "depuis l'hôpital Lenval, jusqu'au monument du centenaire", soit à peu près la portion sur laquelle s'est déroulé l'attentat du soir du 14 juillet, qui a fait au moins 84 morts.

La préfecture a également "demandé à l’organisateur de relayer cette information sur les réseaux sociaux" et appelle les Niçois à "ne pas participer à cette marche".

A LIRE AUSSI 
>>
Qui sont les victimes de l'attentat de Nice ?  
>>
Le buraliste mort en sauvant sa femme enceinte n'aurait jamais existé
>>
Notre dossier complet sur l'attentat de Nice

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Macron et Biden promettent de restaurer la "confiance", abîmée par la crise des sous-marins

EN DIRECT - Covid-19 : 59 décès en 24 heures, 1656 patients toujours en soins critiques

Covid-19 : à moins d'un mois de sa mise en place, le déremboursement des tests vire au casse-tête

Crise des sous-marins : la surprenante lettre envoyée par l'Australie à la France

Critiqué pour sa participation à un débat face à Éric Zemmour, Jean-Luc Mélenchon se justifie

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.