Attentat de Nice : quels critères pour désigner les victimes et quelles indemnisations ?

Société
JT 20H - Près de deux mois après l’attentat sur la Promenade des Anglais à Nice, Vincent, ancien serveur dans un restaurant et traumatisé psychologiquement, ne travaille plus et a du mal à joindre les deux bouts. De peur de ne pas être indemnisé par le fond de garanti des victimes, il vient de lancer un appel aux dons. Cette situation relance le débat sur les critères d’indemnisation.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat de Nice

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter