Attentats déjoués en Allemagne et France : qu'est-ce que la ricine, ce poison extrêmement dangereux ?

DirectLCI
BIOTERRORISME - Le 11 mai dernier, deux ressortissants égyptiens préparant un attentat utilisant de la ricine ont été arrêtés à Paris. Ce 20 juin, c'est en Allemagne qu'un attentat utilisant une "bombe biologique" avec ce poison a été déjoué. De quoi s'agit-il ?

En mai dernier, le ministre de l’Intérieur a annoncé qu’un attentat en préparation avait été déjoué. Selon Gérard Collomb, deux ressortissants d’origine égyptienne, "qui s'apprêtaient à commettre un attentat, avec soit de l'explosif soit à la ricine ce poison (...) très fort", ont été interpellés le 11 mai dernier dans le 18e arrondissement de Paris par les autorités, selon nos informations.  Un mois plus tard, c'est en Allemagne qu'un attentat a été déjoué. Là encore, les personnes arrêtées avaient commencé des préparatifs pour fabriquer une "bombe biologique" à la ricine. Un type d'attentat sans précédent Outre-Rhin. 


Hantise des experts en bioterrorisme, qu’est-ce que la ricine ? Éléments de réponse.

Qu’est-ce que la ricine ?

Ce poison, considéré comme une arme biologique au même titre que le gaz sarin, "est naturellement synthétisé par un arbrisseau membre d’une famille nombreuse des plantes dites dicotylédones", note Slate. Ces plantes poussent dans les zones tropicales et tempérées. Originaire de l’Afrique tropicale, elles se trouvent notamment dans le sud et l’est des États-Unis.


La toxine se trouve dans les graines ou les fèves de ces plantes. Lorsqu’elle est fabriquée, la ricine se présente sous forme d’une poudre blanche. Extraire le poison n’a rien de très compliqué et coûte peu d'argent. La ricine est considérée comme le poison le plus violent du règne végétal. 

En vidéo

VIDÉO - Attentat à la ricine déjoué en Allemagne : que sait-on sur ce poison très dangereux ?

Comment est-elle utilisée ?

Ce poison peut être utilisé de plusieurs  façons : intégré dans un liquide ou des aliments, dispersé par aérosol ou encore injecté. Si elle est diluée dans de l’eau ou dans de la nourriture, la ricine ne changera pas le goût du produit contaminé.  Après l'ingestion de la ricine, les symptômes initiaux surviennent généralement en moins de 10 heures. 


Dans les années 1940, l'Armée américaine avait envisagé de faire de ce produit un agent de guerre biologique. En 1978, un journaliste bulgare a été assassiné par les services secrets soviétiques après qu’on lui a injecté la substance à l’aide d’un appareil connu sous le nom de "parapluie bulgare". 

Quels sont les effets ?

Si une quantité conséquente est ingérée, elle s’attaque d’abord au foie et au pancréas, comme l'affirme le CDC ( Centres pour le contrôle et la prévention des maladies aux États-Unis). Par la suite, la personne touchée est pris de vomissements et de diarrhées, ce qui entraîne une sévère déshydratation puis la mort. 


Lorsque la ricine est inhalée, elle est 1000 fois plus toxique, selon l'Institut français de veille sanitaire (InVS). Elle entraîne rapidement des difficultés respiratoires, de la fièvre, de la toux et des douleurs thoraciques. Dans ce cas-là, la mort est souvent causée par un œdème pulmonaire hémorragique.


En résumé, quelques soit le cas de figure, la ricine provoque une mort très douloureuse en moins de 72 heures. Et il suffit d’une faible quantité pour que le poison soit efficace. En effet, un dixième de grammes est nécessaire pour tuer un homme de 100 kilos. Pire, il n’existe aucun antidote pour soigner un empoisonnement à la ricine. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter