Attentats du 13 novembre : aux Archives de Paris, les hommages aux victimes sont éternels

MÉMOIRE - Depuis un an, les Archives de la Ville de Paris ont collecté, trié et archivé les milliers de témoignages et d’hommages qui avaient été déposés sur les lieux des attentats. Ils vont être numérisés et seront bientôt accessibles à tous.

Là, un slogan sur un papier : "Toujours ensemble, toujours debout". Ici, une écriture tremblante d’enfant : "Je suis désolée pour tous les enfants qui ont perdu leurs parents, vous êtes méchants les terroristes". Sur un autre bristol, une tour Eiffel, des mains unies.


Depuis un an, le service des Archives de la Ville de Paris a vu passer des centaines et des centaines de ces dessins, collectés sur les lieux des attentats de Paris. Ces messages d’hommage ont en effet fleuri au lendemain des attentats du 13 novembre 2015, devant le Bataclan et les cafés visés par les terroristes, ainsi que sur la place de la République. De précieux témoignages que la Ville a voulu conserver.

Plus de 9000 documents triés

Les agents de la Ville sont ainsi venus collecter ces mots, objets, dessins. A suivi un travail minutieux de plus d’un an au services des Archives, pour faire sécher, trier, dépoussiérer et classer tous ces documents.  Au total, plus de 9000 documents de toutes sortes ont été numérotés, et rangés dans des boites, pour conserver des sources de ce qui fait désormais partie de l'Histoire de Paris et de la France. 


D’ores et déjà, des chercheurs en sciences sociales s’intéressent à ce corpus. Les archives pourront servir à des usages très variés, qu’il soit mémoriel, mais aussi scientifique,  ou même pédagogique, pour les écoliers. Le fond documentaire est en train d’être numérisé et sera bientôt accessible à tous.

En vidéo

VIDEO. Victimes d'attentats : la reconstruction par la solidarité entre victimes

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Les attentats du 13 novembre, deux ans après

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter