Au cinéma, plus les actrices vieillissent, moins elles tournent

Au cinéma, plus les actrices vieillissent, moins elles tournent

PARITÉ - Selon une étude du Centre national du cinéma, les actrices deviennent minoritaires au cinéma en prenant de l'âge. L'écart de rémunération entre acteurs et actrices s'accroît au même moment.

Au cinéma, les actrices disparaissent avant de vieillir. Le Centre national du cinéma en fait le constat dans un rapport dévoilé ce jeudi dans le cadre des assises de la parité organisées par le collectif 50/50, cette association qui cherche à promouvoir l'égalité hommes-femmes dans le cinéma et l'audiovisuel français.

La part des femmes employées comme actrices dans des long-métrages diminue à partir de 30 ans. De 25 à 29 ans, les jeunes femmes sont plus nombreuses (51.4%) que les jeunes hommes (48,6%). Pourtant, de 50 à 59 ans, les femmes ne représentent plus que 31.1% des interprètes sur les plateaux. 

A partir de 50 ans, les femmes ne représentent plus que 31.1% des interprètes au cinéma

Autre écart significatif : la rémunération entre les acteurs et les actrices. Cet écart est de moins de 10% avant 50 ans, mais il augmente ensuite car la rémunération des actrices décroche avec l’âge, pas celle des acteurs. 

Le nombre de films réalisés par des femmes a, quant à lui, progressé de 50% ces dix dernières années. En 2018, 40% des premiers films étaient réalisés par des femmes, contre 27% en 2008. Mais ces films restent de plus petites productions que ceux des hommes avec des budgets 40% plus faibles en moyenne. Et les réalisatrices elles-mêmes sont payées 37% de moins que les réalisateurs. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary-sur-Mer : un homme de 30 ans retrouvé mort, deux personnes toujours recherchées

VIDÉO - Fermeture des discothèques : le monde de la nuit entre colère et incompréhension

EN DIRECT - Covid-19 : Noël sans jauge, "c'est notre cap, notre objectif", assure Gabriel Attal

Le Covid, une simple bactérie ? Les autorités de Singapour démentent avoir dévoilé un "canular mondial"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.