AU COEUR DE NOS DIFFÉRENCES - Laura Underskin : le tatouage, sa nouvelle vie

DirectLCI
PORTRAIT - Changer de vie pour vivre sa passion. C'est le choix fait par Laura, 31 ans, ex-architecte commerciale devenue tatoueuse. Elle nous a reçus pour l'émission "Au cœur de nos différences" diffusée ce samedi 10 juin sur LCI.

Avant, elle était architecte commerciale. Et puis un jour, en 2011, elle a décidé de tout plaquer.  Elle consacre alors une année à dessiner pour se créer un book, le tout en cumulant deux jobs purement alimentaires. Laura Underskin est aujourd'hui tatoueuse.  Elle a ouvert son propre salon de tatouage le 4 janvier 2013 dans le 16e arrondissement de Paris. 


Un déclic survenu après le décès d’amis proches. "Réussir sa vie, c’est être en accord avec soi-même, ne rien faire qui aille contre ses valeurs. Pouvoir se lever le matin sans avoir envie de se maquiller, ni de se coiffer et avoir le choix de porter la tenue souhaitée", explique cette jeune femme âgée de 31 ans. Le tatouage était un bon moyen d’avoir cette liberté de faire un métier qu’elle aime.

Eskimo et Tin-Tin

Laura est devenue tatoueuse à 26 ans, après huit mois d’apprentissage durant lesquels elle a acquis les règles d’hygiène qui doivent être irréprochables pour le tatoueur et le tatoué : nettoyage, désinfection, stérilisation du matériel etc… Laura a appris le métier auprès de différents tatoueurs. Elle n’a pas perdu de temps et a su saisir les opportunités qui se sont offertes à elle. 


Deux rencontres ont marqué sa vie et ont fait d’elle la tatoueuse d’aujourd’hui. Tout d'abord, Eskimo, tatoueur toulousain, croisé durant la soirée du lancement du Mondial du Tatouage en 2014. Une entrevue amicale et professionnelle : elle lui montre ses dessins, lui la corrige et l'aide à perfectionner son art. Ensuite Tin-Tin, l’un des pionniers du tatouage en France,   devenu son mentor. Elle a le privilège d’accéder à son studio quand elle le souhaite, ce qui lui permet de continuer à se former. 

"Je me réveille tatouage, je vis tatouage, je m’endors tatouage"

L’art du tatouage est un apprentissage constant : "Je me réveille tatouage, je vis tatouage, je m’endors tatouage". Laura pioche son inspiration dans la vie de tous les jours, avec comme style : le réalisme et le traditionnel. Elle a cependant une préférence particulière pour les portraits qu’elle réalise, avec toujours la même excitation. 


Epanouie, elle profite de cette nouvelle vie, à son rythme et sans y aller à reculons :   "Aujourd’hui je quitte mon appart pour arriver dans mon autre chez moi, au travail, et pour moi il n’y a rien de mieux !"

Retrouvez l'émission "Au coeur de nos différences" consacrée au monde du tatouage samedi 10 juin sur LCI, canal 26 de la TNT, juste après le journal de 14h. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter