Aulnay-sous-Bois : la mairie verbalise les mendiants grâce... au code de la route

Aulnay-sous-Bois : la mairie verbalise les mendiants grâce... au code de la route
SOCIÉTÉ

FEU ROUGE – Le maire LR d’Aulnay-sous-Bois a procédé à plus de 500 verbalisations de mendiants en 2016 en s’appuyant sur... le code de la route.

Après l’annulation par le tribunal administratif des arrêtés anti-mendicité pris par sa ville, Bruno Beschizza, le maire d’Aulnay-sous-Bois (Les Républicains) a dû innover. La mairie de cette ville de Seine-Saint-Denis a en effet dressé en 2016 plus de 517 procès-verbaux, en s'appuyant sur le code de la route.

Ces procès-verbaux ont été dressés contre des sans-abri roms et syriens postés au carrefour de l'Europe, souvent avec des enfants en bas âge. Sur cette axe routier très fréquenté de la commune, le maire a en effet demandé aux forces de l’ordre d’utiliser le code de la route, qui permet de sanctionner les personnes traversant la chaussé hors des passages piétons.

Selon un proche du maire, cette "astuce" a été utilisée pour répondre aux demandes de ses administrés "qui n’ont pas forcément envie d’avoir quelqu’un qui tape à la fenêtre de leur voiture de manière insistante".

"Notre cible, ce n'est pas la personne qui se tient sur le bord de la route  avec un panneau, mais celle qui a un comportement gênant pour les automobilistes et qui se met en danger en marchant ainsi sur la chaussée", poursuit le proche du maire. "Il faut que l'État se saisisse de ce sujet avant qu'il n'y ait un drame". Selon lui, la préfecture a été alertée à ce sujet.

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter