Avion : la cigarette électronique, c'est en cabine, pas en soute

Avion : la cigarette électronique, c'est en cabine, pas en soute

MESURE DE SÉCURITÉ - L'Organisation de l'aviation civile internationale a annoncé lundi l'interdiction des cigarettes électroniques dans les bagages en soute des avions. Les éléments chauffants qui la compose ont entraîné des départs d'incendies lors de mises sous tension accidentelles.

La clope électronique n'a plus sa place dans la valise. L'Organisation de l'aviation civile internationale ( OACI ) a annoncé lundi son interdiction pure et simple dans les soutes des avions. Il s'agit, explique l'autorité, de minimiser les risques d'incendie liés à la surchauffe de leur batterie.

Cette décision fait suite, selon l'OACI, "à plusieurs incidents au cours desquels les éléments chauffants de cigarettes électroniques ont été mis sous tension accidentellement et ont provoqué des incendies dans les bagages enregistrés". Cette modification réglementaire a été ajoutée à l'édition 2015/2016 des instructions techniques pour la sécurité du transport aérien des marchandises dangereuses.

On la garde sur soi

Conséquence : les voyageurs pourront embarquer leur précieuse cigarette électronique, à condition de la garder en cabine, où il est possible, selon l'OACI, "de remédier immédiatement aux incidents éventuels".

Les cas d'explosion de batteries de cigarettes électroniques se sont multipliés ces derniers mois, notamment en France où un jeune homme a été sérieusement blessé en mai à la main.

EN SAVOIR +
>> Angleterre : un homme tué dans l'explosion de sa cigarette électronique

>> Limoges : gravement brûlée, une femme accuse sa cigarette électronique

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Joe Biden estime que le Covid-19 fera "plus de 600.000" morts aux États-Unis

EN DIRECT - États-Unis : l'acte d'accusation contre Donald Trump transmis au Sénat lundi

Procès en destitution de Trump : l'article transmis lundi au Sénat, et après ?

Paris : un adolescent lynché sur la dalle Beaugrenelle, ses agresseurs recherchés

Comment la Chine se trouve de nouveau confrontée à l’épidémie, un an après son apparition

Lire et commenter