Babysitting : les villes ou faire garder son enfant coûte le plus, et le moins cher

SOCIÉTÉ

ETUDE – Le site Yoopies, qui met en relation parents et nounous, a mené une étude sur les prix affichés par ses 300.000 inscrits. Sans surprise, c'est en région parisienne que faire garder ses enfants coûte le plus cher.

En 2015, il faut débourser un peu plus pour faire garder ses enfants. Selon une étude du site Yoopies , qui met en relation parents et baby-sitter auto-entrepreneur selon leur zone géographique, le salaire horaire net moyen a augmenté de 2,98% par rapport à l'année passée, pour atteindre les 8,65 euros. Une moyenne, puisque les tarifs peuvent varier de 10% d'une région à l'autre.

Saint-Tropez, ville la plus chère

Sans surprise, c'est la région parisienne qui domine ce classement, avec un salaire moyen pour un enfant estimé à 8,95 euros par heure. Suivent ensuite la Provence-Alpes-Côte-d'Azur avec un tarif moyen de 8,77 euros et l'Aquitaine, où il faut débourser, également en moyenne, 8,63 euros par enfant et par heure. Des données obtenues auprès des 300.000 inscrits sur ce site.

Concernant le tarif moyen pour de la garde occasionnelle, périscolaire ou à plein temps, le classement par villes est plus étonnant. Ainsi la station balnéaire Saint-Tropez, dans le Var, arrive en tête avec un salaire horaire de 10,92 euros en moyenne, devant la station de sports d'hiver de Megève, en Haute-Savoie, et ses 10,14 euros de tarif horaire,puis Thoiry, dans les Yvelines (9,75 euros). Le Top 3 des villes les moins chères compte, lui, Halluin, dans le Nord, Châteaubriant en Loire-Atlantique (7,53 euros chacune) et Montluçon dans l'Allier (7,58 euros).

Plus de la moitié des gardes non-déclarée

L'année 2015 a également été marquée par la mise en place de la réforme scolaire qui, souligne Yoopies, a fait augmenter les tarifs dans les départements qui l'ont adopté. Les prix y ont selon le site augmenté de 3,54%, contre 0,27% pour les zones qui sont passées aux nouveaux rythmes d'apprentissage dès 2013.

Au salaire horaire, les parents employeurs doivent ajouter les charges salariales et patronales, ce qui porte le coût horaire à 15,20 euros. Mais ils bénéficient de 50% de réductions fiscales (services à la personne). Néanmoins, 54% des gardes d'enfants ne sont pas déclarées, selon le baromètre 2013 de l'institut Market Audit.

A LIRE AUSSI

>> Rythmes scolaires : la réforme fait flamber les tarifs du baby-sitting

>> Paris : trouver une baby-sitter en 10 minutes

Lire et commenter