BAC 2017 : soupçons de fuite de sujets de physique-chimie et de SVT sur Facebook, l'Éducation Nationale ouvre une enquête

BAC 2017 : soupçons de fuite de sujets de physique-chimie et de SVT sur Facebook, l'Éducation Nationale ouvre une enquête

FUITES - Des sujets d'une épreuve de Physique-Chimie et SVT du Bac 2017 auraient fuité sur les réseaux sociaux. Le ministère de l'Éducation Nationale a ouvert une enquête. La fuite concernerait vingt sujets d'évaluation des compétences  expérimentales (ECE) pour la section S, c'est-à-dire des épreuves de travaux  pratiques organisées en physique-chimie et en sciences de la vie et de la terre  (SVT).

Des élèves de Terminale S ont-ils eu accès aux sujets de l’évaluation des compétences (ECE) de physique-chimie et de SVT ? Le ministère de l'Education a ouvert une enquête. Dans l'attente des résultats de l'enquête, le ministère ne se prononce pas  sur la réalité et l'ampleur de ces "éventuelles fuites des supports  d'évaluation", qui lui ont été signalées par un enseignant.

L'affaire, relevée par plusieurs forums en ligne, aurait débuté fin mai. Sur une page Facebook, supprimée depuis, un message en date du 29 dernier a fait le buzz. La raison ? L’auteur du post disait avoir en sa possession 20 sujets de physique-chimie et de SVT pour l’épreuve d’ECE. Celle-ci a pour but d’évaluer la capacité des élèves à mener une expérience scientifique en laboratoire.

Dans son message, l’internaute est catégorique : les sujets qu’il a en sa possession sont bel et bien ceux du Bac 2017. "Avis à tous les terminales S, grosse fuite sur les sujets officiels de TP Physique-Chimie. Sur cette page, se trouveront tous les sujets de Physique-Chimie, c’est incroyable", pouvaient lire tous les membres de ce groupe Facebook. 

Lire aussi

En vidéo

Education : ils sont triplés et passent le bac ensemble

Une épreuve qui ne représente que peu de points

Selon un administrateur du site TI Planet (spécialisé dans les  calculatrices et prisé des lycéens scientifiques), un dossier confidentiel  "contenant les 20 sujets et leurs éléments d'évaluation (critères à observer,  réponses...) a pu être intercepté par un élève" lors de sa diffusion aux  enseignants "dix jours avant l'épreuve".

L'élève l'aurait alors monnayé, ajoute l'administrateur dans un post daté  du 7 juin, en précisant que "potentiellement, l'intégralité des 20 sujets avec  leurs éléments d'évaluation a été échangée en privé, en ligne ou hors ligne,  entre divers candidats privilégiés".

Malgré la publication de ce post, il est impossible de dire si l’internaute disait vrai. Mais maintenant que l’épreuve est passée, il semble que les soupçons de fuite soient avérés. En effet, même si les épreuves du Bac ont officiellement commencé le 6 juin, certains lycées ont fait passer l’ECE à leurs élèves dès le 1er juin. Et comme par hasard, leur épreuve d'ECE était la même que celle des sujets ayant fuités.

En vidéo

Éducation : que vaut le bac ?

Contacté par nos confrères du Figaro Étudiant, le ministère de l’Éducation Nationale précise que "l’ECE ne représente que 3,16% de la note finale. De plus, les sujets envoyés sont amenés à être modifiés en fonction du matériel de l’établissement", justifie le ministère de l’Éducation Nationale.  "Ce sont les compétences à mettre  en oeuvre" qui sont prioritairement évaluées lors de cette épreuve "en rien  comparable à un sujet classique d'épreuve écrite".

Mais "il est envisagé, pour réduire les incidents, de mettre en place à  l'avenir une banque annuelle de sujets nationaux, qui seront rendus publics",  ajoute-t-on de même source.

Pour rappel, faire fuiter des sujets du bac à un tiers "avant l’examen ou le concours, à quelqu’une des parties intéressées, le texte ou le sujet de l’épreuve" est passible de 9.000 euros d’amende et de trois ans de prison.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Zemmour multiplie les attaques contre Le Pen, qui réplique

Présidentielle 2022 : sur LCI, Marine Le Pen dénonce la "division" et les "propos outranciers" d'Éric Zemmour

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

Éric Zemmour : immigration, retraite, natalité... ses arguments passés au crible

REVIVEZ - OM-PSG : malgré deux buts refusés et un carton rouge, Marseille et Paris se quittent dos à dos dans ce "Classique"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.