Bac et Covid-19 : que faire si je suis cas contact ou positif le jour de l'épreuve ?

Bac et Covid-19 : que faire si je suis cas contact ou positif le jour de l'épreuve ?

EN BREF - Afin de tenir compte du contexte inédit lié à la crise sanitaire, une série d'aménagements est prévue pour cette édition 2021 du baccalauréat. L'un d'eux concerne les candidats positifs au Covid-19 ou cas contact.

Plus d’1,2 million de candidats s'apprêtent à passer les épreuves d'un baccalauréat qui se veut inédit, notamment en raison de la crise sanitaire. Mais qu'est-il prévu concernant ceux qui seront testés positifs ou déclarés "cas contact" juste avant le jour J ou pendant la période des épreuves ?

Toute l'info sur

Un nouveau déconfinement en 4 étapes clés

Déconfinement, vaccination... suivez les dernières actualités sur le Covid

Le ministère de l'Éducation, qui a mis en place une série de mesures afin que les élèves passent leurs épreuves du baccalauréat dans des conditions compatibles avec la crise sanitaire, a bien sûr anticipé ce cas de figure. 

Cas contacts ou positifs interdits

Les candidats identifiés comme cas contacts ou positifs au Covid-19 ne sont pas autorisés à se rendre aux examens du baccalauréat. Comme il s'agit d'un cas de force majeure, l'élève sera convoqué à la session de remplacement de septembre. Pour l'épreuve de philosophie, il pourra bénéficier de sa note de contrôle continu ou se rendre à l'épreuve de septembre.

Si des symptômes évocateurs du Covid-19 apparaissent chez un candidat ou un membre du personnel pendant un examen, la personne sera immédiatement isolée, assure le ministère.

Exception pour les classes fermées avant les épreuves

En revanche, les élèves dont la classe a été fermée peu avant le début des épreuves "pourront se présenter à un examen s'ils n'ont pas été formellement identifiés comme contacts à risque", précise le ministère de l'Éducation sur son site.

Lire aussi

Pour éviter, avant ou pendant le Bac, des contaminations en chaine qui viendraient compromettre les chances de certains candidats d'obtenir le précieux diplôme, des lycées ont en effet prévu une période d'isolement une sorte d'isolement pré-bac, pendant lequel les lycéens sont invités par les chefs d'établissement à rester chez eux. 

C'est notamment le cas d'établissements situés à Pithiviers (Loiret), à Poitiers (Nouvelle-Aquitaine) mais aussi en région parisienne, comme à Paris, Gennevilliers ou encore à Nanterre, avec des périodes d'isolement oscillant entre 7 et 10 jours avant le coup d'envoi.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Nouvelle vague orageuse ce dimanche : 28 départements en vigilance orange

VIDÉO - Pluies "tropicales", grêlons, tornades : les images de la France frappée par les orages

VIDÉO - RER et bus inondés, toit arraché... vents violents et pluies diluviennes sur l'Île-de-France

La machine à laver, le véhicule mal garé, le podomètre : ces éléments qui ont fait basculer l'affaire Jubillar

Nouvelle sortie hors de l'ISS pour Thomas Pesquet : quelle mission après les incidents de mercredi ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.