Bac et Covid-19 : quelles sont les règles sanitaires pour les épreuves écrites et orales ?

Bac et Covid-19 : quelles sont les règles sanitaires pour les épreuves écrites et orales ?

EN BREF - Le ministère de l'Éducation a prévu une série de mesures afin que les élèves passent leurs épreuves du baccalauréat dans des conditions compatibles avec la crise sanitaire. Le point sur ces dispositions à une semaine du coup d'envoi.

Le coup d'envoi du bac 2021 approche. Comme à l'accoutumée, les épreuves de philosophie et de français ouvriront le bal le jeudi 17 juin. Mais le contexte dans lequel vont se dérouler les épreuves écrites et orales n'aura, lui, rien de familier pour le personnel et les candidats. 

Toute l'info sur

Un nouveau déconfinement en 4 étapes clés

Déconfinement, vaccination... suivez les dernières actualités sur le Covid

Pour concilier au mieux cette période symbolique d'examens avec l'actuelle crise sanitaire, un protocole strict et différents aménagements ont été prévus par le ministère de l'Éducation. Voici, en détail, ce qui est prévu.

Masque obligatoire pour tous

Le port d'un masque chirurgical ou grand public, c’est-à-dire doté d'une capacité de filtration de 90%, sera obligatoire pour tous et, ce, dans les salles d'examen comme à l'extérieur des locaux. Il devra être porté tout au long des épreuves, écrites comme orales. 

Des masques seront fournis aux personnels chargés de l'organisation des examens. Il en sera de même concernant les candidats qui arriveraient sans. Et, "en cas de refus du port du masque, l'accès aux locaux sera refusé", indique le ministère dans un communiqué.

Pas de contact entre candidats et examinateurs

Aucun contact ne doit avoir lieu entre les candidats et les examinateurs. Très concrètement, à son arrivée, l'élève devra notamment présenter sa pièce d'identité en gardant ses distances par rapport au personnel. De même, il devra signer la feuille de présence avec "son propre stylo".

En cas d'oubli, "des stylos préalablement nettoyés avec des lingettes désinfectantes seront proposés au candidat", précise le ministère.

Distanciation pendant l'épreuve

Pour limiter le brassage entre les élèves, le sens de circulation dans les locaux sera en outre indiqué par une signalétique. Dans les salles d'examen, les tables seront quant à elles placées à un mètre de distance les unes des autres.

S'agissant des épreuves orales, les membres du jury seront éloignés les uns des autres, ainsi que du candidat. Ils seront seuls dans la salle. "Pour certains oraux, il arrivait que le préparationnaire de l'oral suivant soit dans la même pièce au fond, cette année ce ne sera pas le cas, les préparationnaires seront dans une salle, l'oral se tient dans une autre salle", a détaillé début juin lors d'une conférence de presse, Edouard Geffray, le directeur général de l'enseignement scolaire (Dgesco), numéro deux du ministère.

Aération et désinfection régulières

Enfin, les locaux des centres d'examen seront nettoyés au désinfectant virucide avant l'arrivée et après le départ des candidats. Les surfaces fréquemment touchées, comme les poignées de portes, seront nettoyées tout au long de la journée.

En outre, les salles d'examen seront aérées avant, pendant et après les épreuves. Les élèves devront également se désinfecter les mains avec du gel hydroalcoolique à leur entrée dans la salle et avant d'en sortir.

Isolement immédiat en cas de symptômes

"Si des symptômes évocateurs du Covid-19 apparaissaient chez un personnel ou un candidat au cours de la journée, la personne sera immédiatement isolée", précise le ministère.

Lire aussi

À noter que les candidats qui ne pourraient pas se présenter à l'examen parce que cas contact ou malade (du Covid ou autre) et qui justifieront leur absence, pourront passer les épreuves de remplacement, du 6 au 13 septembre 2021. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Nouvelle vague orageuse ce dimanche : 28 départements en vigilance orange

VIDÉO - Pluies "tropicales", grêlons, tornades : les images de la France frappée par les orages

VIDÉO - RER et bus inondés, toit arraché... vents violents et pluies diluviennes sur l'Île-de-France

La machine à laver, le véhicule mal garé, le podomètre : ces éléments qui ont fait basculer l'affaire Jubillar

Suivez la nouvelle sortie hors de l'ISS pour Thomas Pesquet : quelle mission après les incidents de mercredi ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.