Bac et ramadan : les préconisations du CFCM

Bac et ramadan : les préconisations du CFCM

Société
DirectLCI
EPREUVES – Cette année, le début du mois du ramadan coïncide avec les épreuves du baccalauréat. Pour les lycéens musulmans pratiquants, cela constitue une difficulté supplémentaire à laquelle ils ne peuvent se soustraire, à moins que...

Comment concilier baccalauréat et ramadan . Pour une grande majorité de jeunes lycéens musulmans, la question se pose alors que le jeûne doit débuter aux débuts des épreuves, soit autour du 18 juin. En principe, durant un mois, les fidèles doivent s’abstenir de boire et de manger des premières lueurs de l’aube jusqu'au coucher du soleil. Difficile, dans ces conditions, d'assumer le rythme des épreuves imposé par le baccalauréat.

Or, les règles sont strictes concernant les personnes susceptibles de se soustraire à ces privations. Hormis les enfants prébubères, qui ne sont pas concernés, seuls en effet les voyageurs, les malades, les personnes âgées, les femmes enceintes ou venant d’accoucher peuvent ne pas respecter le jeûne.

"A l'impossible nul n'est tenu"

Interrogé sur le sujet lundi, le président du Conseil français du culte musulman, Dalil Boubakeur a estimé que "pendant quelques jours, le jeûne est très tolérable", tout en précisant : "mais s'il y a une impossibilité, une maladie ou une pathologie quelconque", le président du CFCM conseille aux lycéens "de ne pas le faire" et de le différer en le remplaçant "par un nombre de jours équivalents".

À LIRE AUSSI >> ramadan 2015 : fumer, allaiter, se se laver... qu'avez vous le droit de faire ?

Son futur successeur, qui prendra ses responsabilités à la tête du CFCM à la fin du mois, Anouar Kbibech, se montre encore plus indulgent. Lâchant, après avoir rappelé que "passer un examen n'est pas considéré comme une raison valable d'abandon du jeûne" : "Il peut cependant y avoir des situations où la personne n'arrive pas à assumer le jeûne. A l'impossible nul n'est tenu".

À LIRE AUSSI
>>
Bac 2015 : et si vous utilisiez YouTube pour vos révisions ?
>> Ramadan 2015 : une date toujours aussi controversée

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter