BACCALAURÉAT – Estimant l’épreuve de mathématiques trop difficile, des étudiants en bac S ont lancé une pétition. Samedi après-midi, elle avait déjà récolté plus de 44.000 signatures, presque deux fois plus que vendredi après-midi.

La colère continue de gronder chez les lycéens qui passent cette année le bac scientifique. Selon certains, l'épreuve de mathématiques sur laquelle ils ont planché jeudi aurait été bien trop dure . La goutte d’eau qui fait déborder le vase : d’autres épreuves, comme la physique, ont elles aussi été compliquées à réaliser. De quoi amener des étudiants à se mobiliser sur Internet et les réseaux sociaux.

Intitulée "Education nationale : il faut arrêter le carnage des sujets S", une pétition a été lancée dans la foulée de l’épreuve de maths. Samedi après-midi, elle avait déjà récoltée plus de 44.000 signatures, contre 26.000 vendredi après-midi.

Une page Facebook « likée » par 10.000 personnes

"Après la physique et l'anglais c'est a présent au tour des maths d'être ultra-dure si ça continue les résultats vont être inférieurs a 50 % de réussite (sic)", peut-on lire dessus. Une page Facebook a elle aussi été créée. "Bac S 2014 : sujet de maths trop dur" comptait au même moment pratiquement 10.000 "likes" ce samedi.

Après les soucis liés à la grève de la SNCF lundi, la fuite des sujets de philosophie au même moment et l’énervement des lycéens face au texte de Victor Hugo lors de l’épreuve de français, le bac 2014 fait décidément parler de lui cette année.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 19.600 nouveaux cas en 24h, forte hausse des hospitalisations

Star de TikTok, Anthony Barajas meurt à 19 ans après une fusillade dans un cinéma californien

Covid-19 : Pfizer et Moderna augmentent les prix de leurs vaccins pour l'Europe

EN DIRECT - JO de Tokyo : les basketteuses françaises qualifiées pour les quarts malgré une défaite

Immersion dans les coulisses d'un camping de luxe dans l'Hérault

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.