Bachelot : "Je comprends les colères, mais il faut retrouver son sang-froid"

DirectLCI
L'ORDONNANCE DE BACHELOT - Défendant Gérald Darmanin dans une affaire de viol, Pierre-Olivier Sur est mal vu par des associations féministes.

Suite à des menaces à son encontre, y compris physiques, Anne-Sophie de Beauvais a dû annuler le débat sur le thème de la "nouvelle mise à mort médiatique" qui devait se tenir dans les locaux de Science Po ce mercredi. Par ailleurs, des associations féministes ont dénoncé la présence de Pierre-Olivier Sur, étant donné que celui-ci est l'avocat de Gérald Darmanin, mis en cause dans une enquête pour viol. Mais être avocat rend-il complice des faits qui pèsent sur son client ?

Ce mercredi 21 mars 2018, Roselyne Bachelot, dans sa chronique "L'ordonnance de Bachelot", s'adresse aux militantes féministes qui ont obtenu l'annulation du débat sur la "nouvelle mise à mort médiatique". Cette chronique a été diffusée dans La République LCI du 21/03/2018 présentée par Julien Arnaud et Roselyne Bachelot sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 9h, Julien Arnaud sera aux commandes de ce grand talk d’opinion, avec à ses côtés Roselyne Bachelot pour trois heures de débat et de polémique.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La République LCI

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter