Barrage de Sivens : une "explosion" à l'origine de la mort de Rémi Fraisse

SOCIÉTÉ

TARN - La mort de Rémi Fraisse, manifestant de 21 ans dont le corps a été retrouvé ce week-end après des affrontements entre gendarmes et opposants au barrage de Sivens, serait due à une explosion, selon le rapport d'autopsie.

De premières réponses sur la mort de Rémi Fraisse, qui posent de nouvelles questions. Le jeune homme de 21 ans, retrouvé mort samedi après des affrontements entre les forces de l'ordre et les opposants au barrage de Sivens (Tarn), serait mort des suites d'une "explosion", a indiqué lundi le procureur de la République d'Albi.

"La plaie importante située en haut du dos de Rémi Fraisse a été causée, selon toute vraisemblance, par une explosion", a annoncé ce lundi le procureur Claude Dérens lors d'un point presse. À présent, des analyses doivent établir si "une grenade, lancée depuis la zone où les gendarmes étaient retranchés", a pu être "à l'origine" de cette explosion, a ajouté le magistrat.

Tir de grenade

Une thèse défendue par les opposants présents sur le site au moment de la mort du jeune homme. Selon eux, l'accident serait survenu "dans un contexte d'affrontements" , vers deux heures du matin. Le site d'informations Reporterre rapporte quant à lui les propos d'un témoin qui assure, formel, avoir vu son ami touché par tir de "grenade ou de flash-ball".

La mort du jeune manifestant a provoqué de nombreuses réactions parmi les écologistes , qui demandent que la lumière soit faite sur les circonstances de son décès. Lundi soir, les avocats de la famille de Rémi Fraisse ont fait savoir qu'une plainte allait être déposée pour "homicide volontaire par une ou plusieurs personnes dépositaires de l'autorité publique". Cette plainte doit "permettre à un juge d'instruction indépendant de faire toute la lumière sur les circonstances du décès" du jeune manifestant, a déclaré l'un des avocats de sa famille, Me Arié Alimi.

EN SAVOIR + >> L'hommage dans toute la France à Rémi Fraisse

Lire et commenter