Bernard Cazeneuve : "Il y a un niveau de menace extrêmement élevé, je n'ai cessé de le dire"

TERRORISME - Au lendemain de l'attentat de Berlin où 12 personnes ont perdu la vie, le Premier ministre Bernard Cazeneuve est venu rassurer les Français sur les mesures prises pour protéger les Français à l'approche des fêtes de Noël.

Invité du 20h de TF1, le Premier ministre Bernard Cazeneuve est venu parler la protection contre les attentats en France au lendemain de l'attentat de Berlin. "Nous faisons depuis des mois le maximum", a affirmé M. Cazeneuve. Le Premier ministre a précisé le propos de son ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux qui lundi soir avait affirmé que "la sécurisation des marchés de Noël" en France avait été "immédiatement renforcée" après l'attaque berlinoise contre un marché de Noël.

"Des circulaires et des directives ont été adressées aux préfets rappelant les dispositifs que nous mobilisons et qui sont considérables", a-t-il souligné, écartant ainsi l'entrée en vigueur de nouvelles mesures.

"Il n'y a pas de mauvaise interprétation ou de polémique sur cette phrase", a dit M. Cazeneuve sur le plateau du journal de 20 heures de TF1. 

 "Ce qu'a voulu dire le ministre de l'Intérieur c'est qu'il avait à ma demande réenvoyé aux préfets les instructions (...) il a simplement rappelé les mesures qui avaient été prises", a expliqué le Premier ministre.

Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a aussi défendu les mesures antiterroristes prises au niveau européen, en réponse à l'opposition qui suggérait le besoin d'"une coopération européenne plus forte" après l'attentat meurtrier de Berlin.

"Nous avons engagé avec (le ministre de l'Intérieur allemand) Thomas de Maizière, dans le cadre d'un agenda franco-allemand pour la sécurité, des chantiers absolument essentiels pour la sécurité de l'Union européenne", a fait valoir M. Cazeneuve, qui répondait au député LR Éric Ciotti lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

Outre les mesures prises par la France au niveau national depuis les attentats de 2015, M. Cazeneuve a cité le renforcement des contrôles aux frontières extérieures de l'Europe, la réforme du système d'information de Schengen et la modification de son article 7-2, l'interconnexion des fichiers antiterroristes ou encore la mise en place d'une nouvelle directive contre le trafic d'armes.

En vidéo

JT 20H - Attentat de Berlin : ce que l’on sait mardi soir

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat du marché de Noël de Berlin

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter