Bien-être des enfants dans les pays riches : la France affiche un bilan mitigé

Bien-être des enfants dans les pays riches : la France affiche un bilan mitigé

RAPPORT - Même dans les pays à hauts revenus, la situation des enfants est inégalitaire. Selon un rapport de l'Unicef sur leur bien-être publié ce jeudi, la France se classe 19e sur 41. En tête : les pays du nord de l'Europe, l'Allemagne et la Suisse, loin devant les Etats-Unis.

"Un revenu national élevé ne suffit pas à garantir de bons résultats en termes de bien-être des enfants". C'est le sombre constat qui ressort du dernier rapport réalisé par Innocenti. Ce centre de recherche de l'Unicef a classé 41 pays de l'Union européenne  et de l'OCDE, selon neuf critères , qui figurent parmi les objectifs de développement durables définis en 2015 par les Nations Unies : réduction de la pauvreté et de la faim, bonne santé et bien-être, éducation, accès à un travail décent et à la croissance économique ou encore réduction des inégalités.

En tête de ce classement: les pays du Nord de l'Europe, l'Allemagne et la Suisse. Les trois dernières places sont occupées par la Roumanie, la Bulgarie et le Chili. Si ces trois pays affichent un revenu par habitant moindre que les autres pays du monde industrialisés, on retrouve également en bas de tableau les Etats-Unis (37e) ou encore la Nouvelle-Zélande (34e). Le niveau de vie n'est donc pas le seul déterminant.

La France bien placée pour l'objectif "éradiquer la faim"

La France (19e)  se situe quant à elle dans la fourchette des pays "moyens". Elle obtient son meilleur classement à la 7e position avec l’Objectif 2 d’éradiquer la faim. Son plus mauvais (34e position) avec l’Objectif 10 de réduction des inégalités. "Ce résultat s’explique par les mauvaises performances de la France soulignées par l’enquête Pisa sur l’impact du milieu social sur les résultats scolaires", détaille l'Unicef.

En vidéo

Inégalités scolaires : le système éducatif français fait figure de cancre pour l’Unicef

Lire aussi

Les ados moins ivres

En moyenne, un enfant sur cinq (21%) dans ces 41 pays vit sous le seuil de pauvreté. Il existe cependant de grandes variations, puisqu'ils ne sont qu'un sur dix au Danemark, en Islande et en Norvège, mais un sur trois en Israël et en Roumanie. Autre constat : en moyenne, un enfant sur 8 est confronté à l'insécurité alimentaire. Cela peut aller jusqu'à un sur cinq au Royaume-Uni (par ailleurs 13e sur 41 dans le tableau récapitulatif) et aux Etats-Unis, et un sur trois au Mexique et en Turquie.

Une note positive tout de même : on remarque une diminution de l'ébriété chez les adolescents depuis 2010, et le taux de natalité chez les adolescentes diminue rapidement dans de nombreux pays. 

L'UNICEF recommande aux gouvernements de ces 41 pays d'utiliser ces données pour adapter les mesures politiques.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

EN DIRECT - Tensions Israël/Palestine : la Cour pénale internationale s'inquiète des "crimes" commis

Pour quelles raisons l’Elysée refuse de rendre publics les bulletins de salaire d’Emmanuel Macron ?

Double meurtre dans les Cévennes : la traque pour retrouver le suspect continue

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.