Chassé-croisé ce samedi : comment Bison Futé a établi que la journée serait noire

EMBOUTEILLAGES - Bison Futé a prévu une journée noire ce samedi 29 juillet pour l'ensemble de la France dans le sens des départs. C'est la seule fois de l'année où l'ensemble du réseau routier national est concerné par une telle alerte. Mais comment décide Bison Futé d'établir la couleur noire pour cette journée ?

Ce week-end sera l’un des plus chargés de l’année. Et même, selon toute vraisemblance, le plus chargé de l'année. C’est le traditionnel chassé-croisé honni des automobilistes. Le jour où les vacanciers d’août, prennent la place des vacanciers de juillet. La plupart des grands axes devraient donc connaître des embouteillages importants et des millions d’automobilistes vont passer des heures dans leur véhicule. 


Crée il y a une quarantaine d’années, Bison Futé, une marque du service public d’information routière, a instauré un code couleur simple pour indiquer les prévisions de circulation, qui sont abondamment commentées les week-ends de grands départs.

Un code qui va du vert, pour les difficultés de circulation habituelles, au noir lorsque le trafic est extrêmement dense. La couleur rouge, le troisième niveau, survient une dizaine de fois par an, souvent les week-ends de ponts et de congés. Les journées noires arrivent une ou deux fois par an, généralement entre la fin du mois de juillet et le 15 août.

Ces journées noires sont établies dans un calendrier prévisionnel annuel, établi longtemps à l’avance. Ce calendrier est élaboré à partir des mesures réalisées dans 400 stations de comptage. Ces prévisions partent donc du principe que le comportement et les habitudes des usagers diffèrent peu d’une année sur l’autre.


Le centre national de l’information routière, le CNIR et ses centres régionaux analysent les données de circulation de ces dernières années et remarquent des habitudes de déplacement. Des capteurs installés dans la chaussée comptent le nombre de voitures qui passent. Ces données sont transformées en modèles mathématiques. En général, ces prévisions se révèlent fiables (94% de fiabilité en 2014).


Des restrictions de circulation sont mises en place en cas de journée noire, notamment pour le transport d’enfants en autocar, suite un accident de car survenu le 31 juillet 1982 à hauteur de Beaune. L’accident avait causé la mort de 53 personnes dont 44 enfants.

Pour cet été 2017, en dehors du samedi 29 juillet annoncé noir au plan national, tous les samedis de l’été sont classés en rouge dans le sens des départs au niveau national. En dehors de cette journée noire exceptionnelle au niveau national, d’autres samedis pourraient être noir dans au moins l’une des 6 zones géographiques. Par exemple, le 12 août, la zone 4, qui englobe la zone Auvergne-Rhône-Alpes et la zone 6, qui englobe le sud-est, sont toutes deux en noir, mais la journée est rouge au niveau national.

Malgré tout, le petit indien n’est pas devin. A cause du phénomène de prophétie auto-réalisatrice, les prévisions peuvent influencer le comportement des usagers et donc rendre ces prévisions caduques. Il suffit aussi de micro-événements, comme un accident, pour créer des bouchons a des endroits où les prévisions indiquaient un trafic fluide.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Galères de vacances

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter