#BlameItOnRocard, le hashtag qui tourne en dérision les accusations de Cahuzac

SOCIÉTÉ
RESEAUX SOCIAUX - #BlameItOnRocard était ce mardi matin le hashtag le plus commenté sur Twitter. Les internautes ont décidé de se moquer de la défense surprenante, lundi, de Jérome Cahuzac. Michel Rocard est ainsi devenu la bonne excuse pour tout et n'importe quoi.

Trop facile d'impliquer ceux qui ne peuvent plus répondre. C'est ce que semblent avoir pensé beaucoup d'internautes, pas convaincus par les déclarations fracassantes lundi de Jérome Cahuzac.


 A l'ouverture de son procès, l'ancien ministre du Budget a, en effet, affirmé que son premier compte en Suisse avait été ouvert en 1992 pour financer les "activités politiques" de Michel Rocard. Des aveux qui ont sidéré l'auditoire et aussitôt fait réagir sur la Toile.

Lire aussi

Le problème, c'est que Michel Rocard est décédé le 2 juillet, à l'âge de 85 ans. L'ex-Premier ministre de François Mitterand n'est donc plus là pour répondre de ces accusations. Il est ainsi devenu pour les internautes, l'excuse facile, celle que l'on peut servir à toutes les sauces. Souvent avec beaucoup d'humour.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter