Boris Cyrulnik : "Ce lieutenant-colonel aura mérité une réflexion sur sa fonction psychosociale"

Société
DirectLCI
Boris Cyrulnik, neuropsychiatre, était l'invité de David Pujadas, ce lundi 26 mars 2018.

Le gendarme Arnaud Beltrame a succombé à ses blessures, samedi 24 mars 2018, après avoir échangé sa vie contre celle d'une employée du supermarché de Trèbes, lors de la prise d'otages survenue vendredi 23 mars 2018 dans l'Aude. Ce lundi 26 mars 2018, Boris Cyrulnik, neuropsychiatre, a commenté l'acte de bravoure de ce lieutenant-colonel tombé en héros à 44 ans. Il a affirmé que le mot héros "convient exactement... Pas forcément à cause du sacrifice, mais à cause du discours qu'il va engendrer". Il a également souligné que "beaucoup d'hommes et de femmes ont des comportements héroïques, courageux dont on ne parle jamais, ils ne seront jamais des héros. En revanche, cet homme, en se sacrifiant, va engendrer une foule de récits, de livres, de réflexions, donc on va lui donner le statut du héros, qui est sa place". "Ce lieutenant-colonel aura mérité un livre, une réflexion sur sa fonction psychosociale... Il ne voulait rien du tout, il voulait sauver des gens", a-t-il ajouté.

Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

24h Pujadas, l'info en questions

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter