Budget, bons plans, anticipation : quelles sont les astuces des Français pour les cadeaux de Noël ?

Budget, bons plans, anticipation : quelles sont les astuces des Français pour les cadeaux de Noël ?

DirectLCI
SONDAGE - Une étude du CSA Research pour Cofidis fait le point sur les Français et leur budget pour Noël. Les détails par ici.

En ce lendemain de lancement des illuminations sur les Champs-Elysées, il ne vous aura pas échappé que Noël approche. A grand pas même. Comment gérez-vous votre budget pour Noël ? Où faites-vous vos cadeaux ? Anticipez-vous ? Une enquête CSA Research pour Cofidis fait le point. On vous donne les détails par ici. De quoi vous donner des idées ? A voir... 

  • 1A Noël, les Français se font plaisir

    C’est une règle qui dure : les Français sondés prévoient un budget confortable pour Noël. Et se font largement plaisir : en moyenne, chacun prévoit d’acheter 8 cadeaux à ses proches. Et même 9 cadeaux, pour les moins de 35 ans et les foyers avec enfants. 


    Le budget moyen s’élève à 749 euros, incluant l’achat des cadeaux, les repas, les transports, la décoration, la tenue... Deux postes majeurs de dépenses cependant : les cadeaux (323 euros) et le repas (130 euros). Transports (34 euros), tenue (32 euros), décorations (28 euros), passent après.


    La somme allouée aux festivités va tout de même du simple au double entre Paris/Ile-de-France (1199 euros) et la province (647 euros en moyenne), avec des différences notables selon les régions : Grand Est (876 euros), Auvergne Rhône-Alpes (752 euros), PACA (653 euros).


    Une somme qui varie nettement selon les catégories socioprofessionnelles : cadres et professions libérales dépensent 1953 euros, employés 483 euros, ouvriers 525 euros, retraités 827 euros.

  • 2Le budget reste stable, même si Noël n’est pas "une question d’argent" !

    Une grande majorité des Français (69%) estime que leur "budget Noël" va rester stable par rapport à 2016. 12% des Français estiment même qu’il va augmenter, en particulier les jeunes (22%). 


    En revanche, un Français sur 5 (19%) estime que son budget Noël va baisser, notamment les personnes qui gagnent moins de 1451 euros par mois (29%). En effet, pour 50% des Français, le budget consacré à Noël sera inférieur à 460€ (montant médian).


    En revanche, s’il fallait se faire vraiment plaisir, pour financer leur "Noël idéal", sans se priver, ni se préoccuper de leur budget), les sondés estiment qu’il leur manquerait 902 euros. Une somme toutefois à relativiser, car pour 57% des répondants, vivre un "Noël idéal" n’est pas une question d’argent.

  • 3Les Français sont prévoyants

    Les sondés indiquent anticiper les dépenses de Noël tout au long de l’année, en mettant de l’argent de côté. Près de deux tiers des Français (64%) déclarent ainsi anticiper leurs dépenses, en particuliers les CSP+ (69%), les femmes (68%) et les personnes avec des enfants (67%).


    Parmi eux, 53% mettent de l’argent de côté tout au long de l’année, 29% commencent dès le mois de septembre (31%), octobre (30%) ou novembre (23%). Enfin, 18% préfèrent reporter certaines dépenses à une période ultérieure, après les fêtes.


    Près de deux tiers des Français (65%) commencent d’ailleurs leurs achats de Noël avant le mois de décembre. Pour 28% d’entre eux, les préparatifs débutent dès le mois d’octobre, notamment pour les CSP+ (33%) et les femmes (32%). 37% s’y mettent en novembre, notamment les 25-34 ans (46%) et les personnes ayant des enfants (44%). 


    Rassurez-vous : il y a quand même quelques acheteurs de dernière minute : certains Français ne débutent leurs emplettes que début décembre (20%). Ce sont notamment les Franciliens (26%), les hommes (24%) et les personnes sans enfant (22%). Enfin, une part minime des Français attend courant décembre (13%) et jusqu’au 24 décembre (2%) pour effectuer ses achats.

  • 4Les achats se font désormais en multi-canal

    Plus de la moitié des personnes sondées font leurs achats de Noël à la fois en magasin et sur Internet, notamment les femmes (58%) et les personnes ayant un revenu élevé (64%).


    Un tiers des Français (32%) fait uniquement ses achats en magasin. Ce sont notamment les revenus les plus faibles (42% des personnes qui gagnent moins de 1 451 euros par mois).


    Seuls 14% des Français font leurs achats exclusivement sur Internet, et cela concerne en particulier les hommes (17%) et les CSP+ (20%).

  • 5Quelles astuces pour optimiser les cadeaux de Noël ?

    Si les Français devaient sacrifier certains postes de dépenses à Noël, ils prévoient de rogner en premier lieu sur les postes "annexes", qu’ils jugent de moindre importance, comme la tenue vestimentaire (pour 39%) ou les décorations (pour 26%). En revanche, pas question de réduire les dépenses liées aux repas ni aux cadeaux (respectivement, seuls 6% et 17% des Français cherchent à limiter les dépenses sur ces postes).


    Alors, pour faire leurs cadeaux de Noël, les Français font preuve d’astuces pour réduire leurs dépenses. 35% font leurs achats des périodes promotionnelles pré-Noël comme le Black Friday, avec une proportion supérieure chez les CSP+ (46%). 


    Près d’un tiers des Français (32%) fait un seul cadeau pour un couple ou offre des cadeaux uniquement aux enfants (31%). Enfin, 30% font leurs achats en ventes privées sur Internet, avec une proportion

    supérieure chez les CSP+ (39%). 


    A noter que les millenials sont adeptes du "Do It Yourself" : près d’un jeune sur 5 (18-24 ans) compte fabriquer ses cadeaux lui-même !

En vidéo

Noël : les jouets traditionnels reviennent en force

> Sondage réalisé en ligne, du 24 au 26 octobre, sur un échantillon national représentatif de 1002 personnes âgées de 18 ans et plus.

Plus d'articles

Sur le même sujet