"C'est un peu ma deuxième maison" : les enfants privés de vacances accueillis par des familles du Secours catholique

"C'est un peu ma deuxième maison" : les enfants privés de vacances accueillis par des familles du Secours catholique

SOLIDARITÉ - Chaque année, le dispositif de l’accueil familial de vacances du Secours Catholique offre à des enfants qui ne partent pas en vacances deux à trois semaines de séjour chez des hôtes.

Un Français sur deux ne partira pas en vacances cet été, soit trois millions d’enfants privés de la joie de prendre le large et de se dépayser. C’est le constat dressé par le Secours catholique, dans un communiqué* publié le 10 juin dernier. Pour remédier à cette situation, particulièrement difficile à vivre pour les plus jeunes après une année de crise sanitaire très éprouvante, l’association propose à des enfants âgés de 6 à 17 ans des séjours gratuits chez des familles d’accueil. Réparties sur des lieux touristiques, elles souhaitent partager des vacances avec eux. 

Pour Gilberte et Bernard Routhe, un couple de retraités du Tarn, le rendez-vous est pris chaque été avec Ilona qu’ils accueillent pour les vacances sous le soleil d’Albi depuis onze ans. Au pied du bus du Secours Catholique, Gilberte se presse pour l’enlacer. "Ça fait presque partie de la famille", glisse l’hôte, la voix saisie par l’émotion, dans le reportage en tête d'article. 

Toute l'info sur

Le 13H

700 enfants profiteront du dispositif cet été

Cette année, le couple vient aussi chercher Alizée, 14 ans, découvre la maison, tandis que l’autre adolescente retrouve rapidement ces marques. "Ça change jamais, ici, lance-t-elle. C’est un peu ma deuxième maison, on la connaît par cœur !" Dans le jardin, la piscine les attend. "C’est magnifique, ça a l’air parfait", s’extasie la nouvelle venue. "Partager cette expérience avec d’autres personnes, c’est encore plus génial", sourit Ilona. 

Dans le département du Tarn, douze enfants, comme elles, sont accueillis dans des familles. C'est à la retraite que ce couple s’est lancé dans l’aventure. "C'est le cœur qui parle, insiste Gilberte. C'est l'envie d'avoir des jeunes avec une autre expérience et de leur faire découvrir peut-être autre chose que ce qu'ils ont connu."

Des corons à la ville tarnaise, sa cathédrale et ses rues piétonnes, l’excursion est dépaysante pour la nouvelle pensionnaire. "Des balades comme ça, on n'en fait pas souvent [dans le Nord], confie la jeune fille. C'est hyper beau et je suis hyper contente de visiter." 

Créé en 1948, l’Accueil familial de vacances (AFV) était d’abord destiné aux enfants éprouvés par la Seconde Guerre mondiale et frappés par la pauvreté. Cet été, 700 enfants profiteront d’un séjour enrichissant aux côtés des familles d’accueil du Secours catholique. 

* Communiqué du Secours catholique publié le 10 juin. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Sous-marins australiens : Paris et Washington se renvoient la balle

EN DIRECT - Covid-19 : confinement prolongé jusqu'au 4 octobre en Nouvelle-Calédonie

Pourquoi la disparition d'al-Sahraoui est un "gros coup" porté au groupe État islamique au Grand Sahara

La mystérieuse disparition d'une jeune instagrameuse met les Etats-Unis en émoi

Patrimoine, assurance-chômage... Les annonces d'Emmanuel Macron pour les travailleurs indépendants

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.