"Ça va mieux" : L'Insee confirme le retour de la croissance, portée par le pouvoir d'achat

"Ça va mieux" : L'Insee confirme le retour de la croissance, portée par le pouvoir d'achat

ECONOMIE – La reprise de la croissance en France l'an passé a été essentiellement portée par la consommation des ménages soutenue par un pouvoir d'achat reconstitué, souligne l'Insee dans son dossier sur l'économie française en 2015.

Après plusieurs années de net ralentissement, 2015 est une année incontestablement marquée par la reprise, selon le panorama de l'Economie française publié jeudi par l'Insee. Sans flamber, l'économie française a profité l'an dernier de la progression de la croissance de la zone euro ainsi que de la baisse des prix du pétrole et des matières premières, mais c'est surtout la consommation intérieure appuyée par la progression du pouvoir d'achat qui a permis à la France de retrouver en 2015 le niveau de croissance enregistré en 2011 (soit 1,3%, contre 0,6% en 2014).

Nombreux, pour ne pas dire la plupart des Français, ont sans doute eu du mal à percevoir les gains de pouvoir d'achat enregistrés en 2015 et pourtant, la progression globale est nette : +1,6%, après +0,7% en 2014. Un taux à la hauteur de la progression annuelle moyenne enregistrée depuis 2000 (1,5%). Ramenée au niveau individuel moyen, l'augmentation du pouvoir d'achat est de 1,1%.

Mieux que le Royaume-Uni mais moins que l'Allemagne

La rupture concernant la progression de cet indice est flagrante au moment où éclate la crise financière. Ainsi, note l'Insee, l'augmentation du pouvoir d'achat, qui s'établissait en moyenne à +1,6% par an de 2000 à 2007, soit plus que l'Allemagne (0,7%), mais moins que le Royaume-Uni (2,7%), est tombée à partir de 2007 à seulement 0,3% en moyenne en France. Une très forte correction vécue par la plupart des pays, tels que les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l'Espagne ou encore l'Italie, mais à l'exception notable du Japon et surtout de l'Allemagne qui, à l'inverse, a vu le pouvoir d'achat des ménages progresser passant de 0,7% à 1% sous l'effet de la progression de l'emploi outre-Rhin.

A LIRE AUSSI
>> 
"Ça va mieux" : le chômage recule de nouveau en avril (-0,6%)

Dans ce contexte, la reprise du pouvoir d'achat en France en 2015 est donc notable et a permis à la consommation des ménages de repartir appuyant la reprise qui semble se confirmer en 2016. "Les dépenses des ménages en produits manufacturés retrouvent de l’élan (+ 2,1 % après + 0,5 %) et renouent pour la première fois depuis 2008 avec leur rythme de croissance d’avant crise (+ 1,8 % en moyenne entre 1980 et 2007)", souligne l'Insee. Une accélération portée entre autres par la consommation de biens alimentaires (+1,5) de véhicules (+4,4%, contre 0,1% en 2014) et de produits pétroliers.

EN SAVOIR + 
>>  Baisse d'impôts en 2017 : de quelles "marges de manœuvre" parle François Hollande ?
>> 
"Ça va mieux", assure François Hollande... Mais qu'en pensent les Français ?
>> 
"Ça va mieux" : le spectre d'une déflation s'éloigne

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

EN DIRECT - Covid-19 : risque "élevé à très élevé" que le nouveau variant "Omicron" se répande en Europe

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Escroquerie à la carte bancaire : clap de fin pour les rois de l’arnaque du "allo"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.