Cadavre filmé au Japon : YouTube réagit mais sans condamner franchement Logan Paul

DirectLCI
REACTION - La plateforme YouTube réagit à la vidéo publiée par Logan Paul le 31 décembre dernier, où celui-ci montre le cadavre d'un homme suicidé dans une forêt japonaise. Et réaffirme son interdiction des "contenus violents ou explicites (...) dans le but de choquer".

Comment une vidéo, qui montre le cadavre d'un homme pendu à un arbre, à peine flouté, a-t-elle pu rester 24 heures en ligne ? C'est une des nombreuses questions qui s'est élevée après que le youtubeur star Logan Paul a publié, sur sa chaîne aux 15 millions d'abonnés, un vlog (Nldr : un poste de blog en vidéo) dans lequel il se filme, découvrant une personne décédée dans la "forêt des suicides".


Face au tollé gigantesque provoqué par ces images, le youtubeur s'est répandu en excuses, après la suppression de sa vidéo. Mais une réaction manquait jusqu'alors à l'appel : celle de YouTube. C'est désormais chose faite. Contacté par LCI, un porte-parole de la plateforme nous a transmis cette déclaration qui rappelle le fonctionnement de plateforme sans pour autant condamner nommément Logan Paul : "Nos pensées vont à la famille de la personne montrée dans la vidéo. YouTube interdit les contenus violents ou explicites publiés de manière sensationnelle dans le but de choquer, ou de porter atteinte au respect des individus." Et YouTube de préciser dans quelles conditions ces dernières peuvent normalement rester en ligne : "Si une vidéo est choquante, elle ne peut rester sur la plateforme qu'accompagnée des mentions pédagogiques, documentaires ou informatives appropriées, et dans certains cas, elle peut être soumise à une limite d'âge. Nous travaillons avec des services d'écoute et de prévention tels que la Suicide Prevention Life Line afin de fournir des ressources éducatives que nous intégrons à notre Centre de sécurité YouTube." 

J'ai honte de moi-mêmeLogan Paul

Reste à savoir pourquoi, dans le cas de Logan Paul, la vidéo visionnée plus de six millions de fois par un public très jeune dans sa grande majorité, n'a pas été marquée d'une limite d'âge. Et pourquoi, également, elle a pu entrer de façon automatique dans le classement des vidéos les plus vues, sur la page d'accueil de YouTube. Des questions qui pour l'heure sont éludées par la plateforme.


En attendant, Logan Paul n'en finit plus de produire des excuses. Après un communiqué en date du 2 janvier, il publie, un peu plus tard dans la journée, une vidéo dans laquelle il se dit "profondément désolé". Il assure qu'il "ne s'attend pas à être pardonné", qu'il a "honte de lui-même" et promet "de faire mieux". 

Des internautes ulcérés

Dans la foulée de la publication de cette vidéo, des milliers d'internautes ainsi que des personnalités du show-business ont exprimé leur dégoût et leur colère de montrer "le suicide comme une blague". Dans ce vlog, on voyait en effet Logan Paul rire nerveusement, le cadavre d'un homme en arrière-plan.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter