Cagnotte SNCF : premiers versements cette semaine pour les cheminots grévistes

SOLIDARITÉ - Le sociologue Jean-Marc Salmon, l'un des intellectuels à l'origine de la cagnotte SNCF sur Leechi, a annoncé que les fonds récoltés seront reversés aux grévistes dans les prochains jours. Le montant de l'indemnisation devrait être compris entre 50 et 100 euros par salariés.

L’appel aux dons lancé le 23 mars en solidarité avec les cheminots va bientôt profiter aux grévistes. C'est à l'association "Solidarité cheminots grévistes 2018", spécialement créée pour gérer les fonds de la cagnotte, qu'a finalement été confiée la tâche de redistribuer plus de 1,16 million d'euros récoltés auprès de quelque 30.000 donateurs.  Pour en bénéficier, il faut "avoir réalisé au minimum 4 jours de grève pleins sur l'ensemble du mouvement", précise la CGT dans une lettre d'information à ses adhérents. La grève à la SNCF contre la réforme ferroviaire se poursuit, alors que le Sénat vient d’achever dans la nuit de jeudi à vendredi l'examen du projet de loi. Deux mois après son démarrage, elle doit au moins durer jusqu'à la fin juin, selon le calendrier fixé par les syndicats. 

"72 dossiers sont remontés" pour le mois d'avril

Mais tous les cheminots réunissant ces critères ne toucheront toutefois pas automatiquement une aide similaire. D'autres critères, notamment sociaux, sont pris en compte pour calculer l'indemnisation "en fonction du nombre de jours de grève, des besoins des gens, de la composition de la famille. Tous les cheminots n'ont pas les mêmes retenues sur salaire. On sera très vigilants", assure Bruno Poncet (SUD-Rail). L'association "va gérer dossier par dossier", a-t-il assuré.


Pour toucher une indemnisation, tous les cheminots doivent remplir un dossier dans lequel figurent le nombre de jours de grève qui ont été retenus et fournir leurs fiches de paie. Le bureau de l'association s'est réuni mercredi. Au total, "72 dossiers sont remontés" pour le mois d'avril "car les retenues de grève n'avaient pas encore été complètement mises en place par la direction de l'entreprise", a expliqué à l'AFP Laurent Brun, secrétaire général de la CGT Cheminots.

20 euros d'indemnisation par jour de grève

Concernant les dossiers retenus, un remboursement fixé "sur la base de 20 euros par jour de grève" sera effectué "directement sur les comptes bancaires des grévistes", selon un tract de l'Unsa. L'intégralité de la cagnotte sera "reversée aux grévistes au fur et à mesure" et "jusqu'à épuisement", est-il également précisé. Deux mois après le début du mouvement, la mobilisation parmi les 147.000 cheminots se maintient autour de 15 % de grévistes.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Réforme de la SNCF : bras de fer entre le gouvernement et les syndicats

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter