Calais : Gérard Collomb demande un rapport après les accusations d'utilisation de gaz poivre sur les migrants

Calais : Gérard Collomb demande un rapport après les accusations d'utilisation de gaz poivre sur les migrants

SOCIÉTÉ
DirectLCI
ENQUETE - Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a annoncé ce lundi avoir demandé un rapport à l'IGPN et à l'IGA à la suite d'accusations de violences policières sur des migrants à Calais.

Les révélations de l'organisation Human Rights Watch (HRW) avaient fait couler beaucoup d'encre. Mercredi 26 juillet, elle dénonçait "l'usage routinier" de gaz poivre par la police sur les migrants à Calais, notamment pendant leur sommeil. Des accusations très vite réfutées par le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, qui annonce cependant aujourd'hui avoir demandé un rapport aux autorités compétentes.


"Je rappelle que dans les forces de sécurité, il n'existe pas d'usage du gaz poivre" a-t-il expliqué ce 31 juillet en conférence de presse. "Il peut y avoir quelques dérapages individuellement. Le ministère de l'Intérieur est prêt à prendre en compte tout élément pouvant faire apparaître un comportement contraire aux règles déontologiques" a-t-il encore précisé, ajoutant que l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) et l'Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) ainsi que l'Inspection générale de l'administration (IGA) étaient désormais chargées d'un rapport sur la question. 

En vidéo

Emmanuel Macron ne veut plus de migrants dans les rues d'ici à la fin de l'année

Désaveu

Cette déclaration intervenait ce lundi dans le contexte d'un désaveu pour le gouvernement au sujet des migrants présents à Calais. Le Conseil d'Etat a en effet décidé de rejeter l'appel du ministère de l'Intérieur et de la mairie de Calais quant aux injonctions du tribunal administratif de Lille d'installer des points d'eau à disposition des réfugiés. 


Débouté, Gérard Collomb a donc également annoncé l'ouverture de deux nouveaux centres dans le Pas-de-Calais ainsi que l'ouverture de "douches mobiles" dans la ville. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter