Canicule : grosse panne d’électricité dans l’ouest de la France

Canicule : grosse panne d’électricité dans l’ouest de la France

DirectLCI
BLACK-OUT - Au moins 600.000 foyers ont été privés d'électricité, entre mardi et mercredi, dans l'ouest de la France, à cause des fortes chaleurs. Ce mercredi matin, la situation est en train de revenir progressivement à la normale.

C’est l’autre effet directement visible de la canicule, en plus d’avoir chaud et d’avoir des trains ou RER en retard : les pannes d’électricité. Entre 600.000 et un million de foyers ont été privés d'électricité dans la nuit de mardi à mercredi en Bretagne et dans les Pays de la Loire. La situation est en train de revenir progressivement à la normale ce matin.

Mais mardi soir, ce fut le chaos par endroits, comme le raconte France info : dans la soirée, les feux tricolores ont commencé à s’éteindre dans les grandes villes de la région. Les cinémas ont dû interrompre leurs séances et des quartiers entiers se sont retrouvés plongés dans le noir, forçant les habitants de l’ouest de la France à ressortir les bougies.

A LIRE AUSSI
>>
Pourquoi la canicule a-t-elle un impact sur la ponctualité des trains et des RER ?
>>
Canicule : 40 départements en alerte mercredi

Une répercussion "exceptionnelle"

D’après RTE, qui gère le réseau de transport électrique, "200.000 foyers ont été coupés sur la ville de Cholet et le pays des Mauges (Maine-et-Loire), 230.000 foyers ont été coupés dans l’agglomération Nantaise et le Pays de Retz (Loire-Atlantique) et 400.000 foyers ont été coupés sur le département de la Vendée". La ville de Saint-Malo, en Ille-et-Vilaine, a également été très touchée. Toujours d’après RTE, l'ensemble des foyers a été raccordé au réseau vers 4h00.

À quoi sont dues ces coupures ? Aux fortes chaleurs de ces dernières heures. "Ce sont sans doute des incidents liés aux fortes chaleurs qu'on a connues [mardi] et à la variation de température qui ont entraîné des incidences sur les appareils électriques qui se situent dans nos postes d'aiguillage" explique, toujours à France info, Didier Bény, le directeur interrégional de RTE grand ouest qui précise qu'une "telle répercussion sur la clientèle, c'est assez exceptionnel".

A LIRE AUSSI >> 5 conseils pour résister à la vague de chaleur

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter