Carnaval de Nice : un défilé sous très haute sécurité

Carnaval de Nice : un défilé sous très haute sécurité

DISPOSITIF - Palissades opaques autour du cortège, portiques de sécurité, patrouilles de militaires et de gendarmes… des moyens inhabituels sont déployés pour assurer la sécurité des participants au carnaval de Nice, qui se déroule ce samedi dans la ville traumatisée par l’attentat du 14 juillet.

Stigmate de la tragédie du 14 juillet, le dispositif de sécurité encadrant le carnaval de Nice n’a jamais été aussi conséquent. Dix-sept chars vont parader derrière le "Roi de l'énergie", thème choisi cette année, ce samedi 11 février dans les rues de la ville, qui attend une foule de spectateurs. L’an dernier, 400 000 personnes avaient assisté au défilé. Pour cette première grande fête populaire depuis l’attentat qui a fait 86 morts, des moyens importants et inédits sont déployés. "Jamais le niveau de sécurité n'a été aussi élevé sur un événement de cette nature à Nice. Nous sanctuarisons le cœur de la manifestation comme un stade", a déclaré Georges-François Leclerc, préfet des Alpes-Maritimes.

Pour la première fois des palissades noires opaques vont encadrer totalement le cortège du carnaval. L’entrée payante (5 euros sauf pour les enfants et les carnavaliers costumés) se fera par 36 portiques de sécurité tenus par 200 agents de sécurité et une soixantaine de policiers municipaux chargés de fouiller les visiteurs. Sur Twitter, la police nationale a rappelé que les objets encombrants, les bombes de fils serpentins, les casques de moto ou les objets roulants, exceptés poussettes et fauteuils roulants, sont interdits. Comme l'an dernier, les déguisements prêtant à confusion ainsi que les sabres de pirate et autres fusils ou pistolets de cow-boy sont également proscrits.

Toute l'info sur

Attentat de Nice

Le soir de l'attentat du 14 juillet, plus de 30.000 personnes assistaient au feu d'artifice lorsque Mohamed Lahouaiej Bouhlel a foncé dans la foule avec un camion. Pour le carnaval, le préfet a assuré que de multiples scénarios avaient été envisagés. "C'est l'ensemble de la ville de Nice que nous protégerons pendant cette période-là", a-t-il dit en évoquant "une approche nouvelle faisant appel à des moyens inédits" mais gardant la confidentialité du dispositif notamment sur le nombre de policiers et de militaires présents pendant l’événement. Le carnaval évitera la Promenade des Anglais où aucun événement n'est autorisé jusqu'au premier anniversaire de l'attentat par respect envers les victimes. 

En vidéo

Nice se prépare pour son Carnaval, sept mois après les attentats

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Sous-marins australiens : Paris et Washington se renvoient la balle

EN DIRECT - Covid-19 : avec 22 millions d'injections en un jour, l'Inde bat un record de vaccination

Pourquoi la disparition d'al-Sahraoui est un "gros coup" porté au groupe État islamique au Grand Sahara

#Anti2010 : que cache ce hashtag qui cible des élèves de 6e depuis la rentrée ?

REVIVEZ – "Danse avec les stars" : Bilal Hassani éblouit le jury, Lââm éliminée

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.