Ce que l'on sait de la vidéo où l'on voit un homme battre sa femme avec une ceinture

Ce que l'on sait de la vidéo où l'on voit un homme battre sa femme avec une ceinture

DirectLCI
ENQUÊTE - Une association LGBT a diffusé ce mercredi sur les réseaux sociaux une vidéo montrant un homme en train de battre sa femme à coups de ceinture, provoquant la colère des internautes. La police nationale assure s'être saisie de l'affaire.

Les images sont insoutenables. Une vidéo postée mercredi 11 avril sur le compte Twitter de l'association LGBT L'Amicale des jeunes du refuge montre un homme en train de battre sa compagne à coups de ceinture, filmé par une tierce personne. Contacté par LCI, l'association précise n'avoir fait que "relayer cette vidéo" sans en connaître l'auteur originel. Ce mercredi soir, ni le lieu, ni la date de l'agression n'étaient connus.


La vidéo, que nous avons décidé de ne pas diffuser, a provoqué la colère des internautes qui n'ont pas hésité à interpeller les forces de l'ordre et le gouvernement. Comme souvent lorsque la vidéo d'une agression devient virale, la police nationale a rapidement répondu sur Twitter : "Vous êtes nombreux à nous signaler cette vidéo de violences physiques. Nos enquêteurs de la #PJ #Pharos sont mobilisés pour en identifier les auteurs. Merci de votre mobilisation. Merci à tous de ne pas relayer cette vidéo."

Enquête en cours

Selon une source policière, les enquêteurs de la plateforme Pharos travaillent toujours à retrouver les protagonistes et l'enquête se poursuit. Joint par LCI, l'entourage de la secrétaire d'Etat à l'égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa n'avait pas encore répondu à nos sollicitations ce mercredi soir.

Le fléau des violences faites aux femmes

Suite à la mobilisation des internautes, une femme qui assure être la personne présente sur la vidéo a assuré sur le réseau social Snapchat qu'il s'agissait d'une blague. Une théorie à laquelle ne croit pas du tout l'association LGBT. "Le visage et la voix ne concordent pas. De plus, la violence et la détresse de cette prénommée Yasmine ne laisse aucun doute sur la réalité et cette agression". A cette heure, il était encore impossible d'affirmer ou d'infirmer qu'il s'agit d'une "blague".


L'Amicale des jeunes du refuge assure avoir fait le choix de publier cette vidéo "pour alerter sur les violences faites aux femmes et susciter une prise de conscience de l'opinion publique". En 2016, 123 femmes ont été tuées par leur compagnon, ex-compagnon ou amant en France, soit une tous les trois jours, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter