Ce que le Grand Paris Express va changer en Île-de-France

SOCIÉTÉ

TRANSPORTS EN COMMUN – La Société du Grand Paris lance officiellement samedi les travaux des nouvelles lignes de métro qui sillonneront, à l'horizon 2030, la région parisienne. Metronews vous livre les clés de ce chantier pharaonique.

Coup d'envoi pour le Grand Paris Express. Ce samedi, la Société du Grand Paris (SGP) lance officiellement les travaux du futur métro parisien. Un chantier pharaonique, qui doit, d'ici à 2030, ajouter au réseau actuel 200 kilomètres de nouvelles lignes de métro, 68 gares et transporter chaque jour deux millions de voyageurs. Des travaux déjà présentés comme le "chantier du siècle", tant par leur ampleur que par leur coût.

EN SAVOIR + >> Les futures lignes de métro en 10 dates

► En quoi ça consiste ?
L'objectif est de désenclaver la capitale. A l'heure actuelle, la quasi-totalité des stations de métro se trouve dans Paris intra-muros, et les lignes de RER comme de trains de banlieue s'articulent en étoile à partir des grandes gares parisiennes. Ce qui pose de graves problèmes de mobilité pour les habitants et n'arrange pas l'attractivité des villes de banlieue. 

EN SAVOIR + >> Plus de dix ans après les émeutes, où en sont les banlieues ?

Pour répondre à cette question, la Société du Grand Paris entend créer quatre nouvelles lignes de métro qui, au lieu de traverser Paris, en effectueraient le tour. Le projet prévoit que les lignes 15 et 16 constituent une sorte de rocade s'étirant entre Saint-Denis au nord, Noisy-Champs à l'Est, Vitry au Sud et Saint-Cloud à l'ouest. La ligne 17 relierait l'aéroport Charles de Gaulle depuis Saint-Denis, et la ligne 18 effectuerait la liaison entre Versailles, le plateau de Saclay et l'aéroport d'Orly. Enfin, la ligne 14 doit être prolongée au nord jusqu'à Saint-Denis, et au Sud jusqu'à Orly.

► Combien ça coûte ?
L'expression "chantier du siècle" n'est pas usurpée. L'ensemble des travaux dépasse les 30 milliards d'euros. Il y a d'abord le plan de mobilisation pour le réseau existant. Signé en 2011 entre l'Etat, la région, les départements et le syndicat des transports d'Ile-de-France, il prévoit le prolongement du RER E et de certaines lignes de métro, la modernisation des voies, l'amélioration du Transilien, etc. A lui tout seul, ce plan représente un budget de sept milliards d'euros. La construction des quatre lignes du Grand Paris Express et le prolongement de la 14 est, elle, évaluée à 26 milliards d'euros supplémentaires.

► Qui va payer ?
Ces investissements se feront principalement par des emprunts, souscrits pour une durée de 40 ans. Pour les rembourser, la SGP compte sur la redistribution de taxes locales : la taxe locale sur les bureaux, la taxe spéciale d'équipement et l'Imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux seront en partie réorientées pour dégager quelque 500 millions d'euros de recettes annuelles. A quoi devraient s'ajouter, après la mise en service des quatre nouvelles lignes, des recettes commerciales liées à l'exploitation des gares et des péages, pour un montant de 200 millions supplémentaires. Pas sûr que les élus locaux, confrontés à la baisse des dotations de l'Etat , apprécient de voir leurs propres ressources diminuer encore un peu plus.

► Comment vont se dérouler les travaux ?
La fin des travaux du Grand Paris Express est prévue pour 2030. Mais la mise en service des nouvelles lignes devrait se faire en plusieurs temps. Les premiers travaux, déjà engagés, prévoient le prolongement de la 14 au nord d'ici fin 2019. Viendront ensuite la création de la ligne 15 sud, entre Pont de Sèvres et Noisy-Champs, en 2022, puis le prolongement de la 14 et le lancement des lignes 16, 17 et 18 (entre Orly et Saclay) en 2024. Les derniers travaux, entre 2025 et 2030, porteront sur la fin du chantier de la ligne 15 et le prolongement de la ligne 18 de Saclay à Versailles. N'espérez pas pour autant la fin des chantiers en 2030 : la Société du Grand Paris a déjà prévu de nouveaux prolongements pour les années suivantes, entre Versailles et Nanterre sur la ligne 18 notamment.

EN SAVOIR +
>>  Le grand Paris va-t-il faire monter les prix de l'immobilier ?
>>  La mise en service de la ligne 15 retardée de deux ans

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter