Ces hommes féministes qui repassent leur linge en public pour promouvoir l'égalité des sexes

Ces hommes féministes qui repassent leur linge en public pour promouvoir l'égalité des sexes

DirectLCI
IRON MAN - Des hommes du réseau Zéromacho sont descendus dans la rue pour inviter la gent masculine à partager équitablement les tâches ménagères avec les femmes. Leur arme : un fer à repasser. Leur but : être entendus par monsieur Tout-le-monde.

"Homme ne te froisse pas, repasse !", tel est l'un des slogans des Zéromacho, un collectif d'hommes féministes qui ont repassé en public ce samedi 20 mai 2017 afin de militer pour un meilleur partage des tâches ménagères. Fer à repasser à la main, ils ont déployé leurs pancartes dans l'après-midi, dans le centre de Paris, rapportent nos confrères de l'AFP. D'autres militants devaient faire de même à Orléans et Toulouse.  


Ces messieurs "qui osent le fer", se rassemblent chaque année une semaine avant la fête des mères, qui aura lieu dimanche 28 mai cette année, pour dénoncer ce qu'ils considèrent comme "une des inégalités les plus répandues", d'autant que "culturellement, on attend des femmes qu'elles s'en occupent". Leur but : "s'adresser à l'homme non militant, non conscientisé, monsieur Tout-le-monde", explique un responsable de cette association créée en 2011 et qui lutte  contre la prostitution notamment. 

VIDEO - Ils repassent pour l'égalité femmes-hommes, lors d'une action précédente en 2014

Face à cette mise en scène, peu d'hommes s'arrêtent pour discuter. En dépit des efforts d'un autre défenseur de la cause qui, devant sa planche à repasser, crie en direction des passants : "Libérez les femmes de leurs fers !". Mais, comme le regrette un autre militant, quand il est question de ce sujet, "les hommes se mettent immédiatement dans une situation défensive".

En vidéo

Fer à repasser avec ou sans fil, centrale vapeur… le guide pour ceux qui souhaitent (enfin) s'y mettre

Selon les derniers chiffres de l'Insee, publiées en 2016 mais portant sur des données de 2009-2010, les femmes effectuent la majorité des tâches ménagères et parentales (ménage, courses, soins aux enfants notamment), soit respectivement 71 % et 65 %. Concrètement, les premières consacrent 3 heures 26 par jour à ces activités, contre 2 heures pour les seconds. Sans parler de la fameuse charge mentale.

Plus d'articles

Sur le même sujet