Dans la Creuse, si les élèves portent des shorts et des jupes, on les force à passer la blouse !

Dans la Creuse, si les élèves portent des shorts et des jupes, on les force à passer la blouse !

TENUES - La principale du collège de Chénérailles, une commune située dans la Creuse, a fait parvenir une lettre aux parents d’élèves les informant que leurs progénitures devront enfiler une blouse s’ils viennent suivre les cours vêtus d’une tenue "trop" légère.

Les élèves peuvent-ils venir au collège en short ou en robe ? La principale de l’établissement de Chénérailles, dans la Creuse, a tranché. Peu importe que le soleil soit de sortie, les vêtements de plage, eux, doivent rester rangés dans le placard. "C'est un lieu de travail, ce n'est ni un terrain de sport, ni une plage où l'on bronze, ni un lieu où l'on exerce sa séduction, indique-t-elle dans une lettre adressée aux parents d’élèves. Aussi, je rappelle que les bermudas, les minijupes, les tongs mais aussi les jeans troués ne sont pas autorisés au sein de l'établissement." 

Lire aussi

il y a des tenues à ne pas porter mais de là à mettre une blouse à tout le monde c’est impensable"- La mère d'un élève de 4ème

Et gare aux petits filous qui ne respecteraient pas la règle : la principale a prévu la sanction. Les contrevenants se verront contraints de porter une blouse pour couvrir un genou dénudé. "Les parents comprennent que certains vêtements n’ont pas lieu d’être au collège, et que le nombril doit rester caché, mais ils ont tiqué sur la fin de la lettre, qui précisait qu’en 'cas d’infraction à ces consignes, nous fournirons une blouse aux élèves'", s’étonne la mère d’un élève de 6eme interrogée par nos confrères de La Montagne.

Et pour cause, certains parents estiment cette mesure "exagérée" et "humiliante". "Je trouve ça nul, les enfants doivent pouvoir s’habiller comme ils veulent, il y a des tenues à ne pas porter mais de là à mettre une blouse à tout le monde c’est impensable, on n’est pas dans les années 1950 !", ajoute la mère d’une élève de 4eme. "On a bien le droit de s’habiller comme on veut, s’il fait chaud en juillet je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas mettre un short", s’indigne Maël, un élève. 

Sur Twitter, le dessinateur Rom_1_s’en est donné à cœur joie à propos de cette "affaire".

Mais au fait, un principal peut-il vraiment interdire certains vêtements ? Le Syndicat national des personnels de direction de l'éducation nationale (SNPDEN), explique dans le Figaro qu'"aucun texte de loi n'interdit formellement le port d'un jean, d'une jupe ou même d'un short au sein des collèges et lycées". Cependant, la charte officielle des règles de civilité précise que les élèves doivent "entrer dans l'établissement avec une tenue vestimentaire convenable". Une appréciation du ressort de la direction de l'établissement. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 390.000 cas positifs en 24h, nouvelle hausse des contaminations

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

"Plus de 50% de la viande consommée en France" est-elle halal ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.