Votre animal de compagnie est en surpoids ? Nos astuces pour le faire maigrir

DirectLCI
MIAM - C'est un fait, de plus en plus de chiens et de chats sont en surpoids. Prédisposition génétique, alimentation, activité physique... Les causes peuvent être nombreuses et les kilos difficiles à perdre. LCI vous donne quelques pistes pour tenter de rééquilibrer la balance pour votre chat comme pour votre chien.

"Dis-donc, il n'aurait pas pris un peu de poids Kiki ?" Pour les propriétaires de chats ou de chiens, ces petites remarques peuvent mine de rien être blessantes. Difficile, en effet, de faire perdre quelques kilos à nos petites boules de poil... tellement craquantes. Ainsi en France, environ 35 % des chats et 30 % des chiens seraient en surpoids. Un problème aussi bien lié au manque d'exercice qu'à une mauvaise alimentation. Alors, comment faire maigrir votre animal de compagnie ? LCI vous donne quelques idées.

Faire maigrir son chat

Si la majorité des chats s'alimente tout au long de la journée en petites quantités, d'autres ne parviennent pas à se réguler seuls. Ils sont ainsi capables de dévorer l'entièreté du contenu de leur gamelle, allant jusqu'à s'en rendre malade. Et évidemment, les problèmes de surpoids ne sont jamais bien loin. Mais mettre au régime son chat n'est pas si évident qu'il n'y paraît. Rationner son chat et ne lui offrir qu'un ou deux repas par jour peut rapidement le rendre très irritable. Et ses miaulements suppliants et incessants risquent bien de vous rendre fou. Mieux vaut donc aider votre chat à se réguler naturellement.

Les croquettes (de qualité !)

Si votre chat est en surpoids, la première chose à faire est de se questionner sur son alimentation. Le 8 octobre 2017, un documentaire diffusé sur France 5 pointait du doigt la composition des croquettes, bourrées de sucres, de céréales et de sous-produits animaux, pas forcément bien digérés et assimilés par nos amis à poils. Si votre chat a des problèmes de surpoids, calculer le taux de glucides présent dans sa nourriture est indispensable.


Pour cela, jetez un œil aux "constituants analytiques" inscrits au dos du paquet. Dans la quasi-totalité des cas, vous ne trouverez pas ce taux inscrit, la législation européenne n’obligeant pas les fabricants à le mentionner. Vous pouvez cependant le calculer simplement grâce à cette formule :


100 - (Protéines + Matières Grasses + Matières Inorganiques (ou Cendres) + Humidité + Fibres).


Là, vous obtenez le taux de glucides de la nourriture de votre chat.

Selon l'UFC-Que Choisir Nouvelle-Calédonie, ce taux ne devrait pas dépasser 30%, le taux idéal étant de 10%. Chez Purina One SterilCat bœuf pour chat, le taux grimpe à 32,5. C'est 31,5% pour les Royal Canin Appetite Control Sterilised. Les Nutrivet Inne Pet Food pour chat stérilisé, passent de leur côté sous la barre des 30%, avec 19% de glucides.


Veillez également à ce que la quantité de protéines brutes soit la plus importante possible. Votre carnivore en a grandement besoin pour être en bonne santé. Un taux supérieur à 35% est idéal. Les céréales sont de leur côté à éviter car l'amidon et les glucides qu'elles contiennent sont mal métabolisés par le chat, qui risque obésité et diabète. Enfin, limitez le plus possible la présence de sous-produits animaux, comme les farines animales, dans l'alimentation de votre félin. Composées de becs, plumes, et autres déchets, leur qualité nutritive est très faible. En somme, mieux votre chat est nourri, moins il aura besoin de manger sans cesse pour remplir ses besoins nutritionnels.


Pour vous guider dans votre choix, l'UFC-Que Choisir Nouvelle Calédonie renvoie sur un classement réalisé par un site belge spécialisé en nutrition animale.

Vous pouvez lui servir, en plus de son alimentation habituelle, des courgettes que vous aurez cuites à l'eau. Très peu calorique et gorgé d'eau, le légume devrait réduire sa sensation de faim.

L'exercice physique

Excepté le petit moment de folie du soir, les chats d'intérieur ne se dépensent en général que très peu. Amateurs de siestes, ils passent quasiment les trois quarts de leur journée à dormir. Leur autre centre d'intérêt majeur se trouvant bien souvent... dans les croquettes ou la pâtée que vous leur offrez affectueusement. Mais toute nourriture méritée n'en est-elle pas plus appréciée ?


Partant de ce principe, les gamelles roulantes ou en forme de labyrinthe sont un excellent moyen faire faire de l'exercice à votre chat. Obligé de faire avancer son distributeur ou de faire progresser ses croquettes dans le labyrinthe à l'aide de ses pattes, votre chat n'aura en effet pas d'autre choix que de se dépenser pour se nourrir. Autre avantage : les croquettes ne tombant ou n'étant attrapée qu'une à une, il mangera bien plus lentement que s'il avait le nez dans sa gamelle. A force, cela devrait contribuer à diminuer son appétit. Evidemment, il est déconseillé de lui offrir de la nourriture à côté de ce système.

Autre astuce : la chasse aux croquettes. Plutôt que de les lui servir sur un plateau, cachez-les lui dans les recoins de votre logement. Cela l'obligera à faire fonctionner son flair, à se déplacer, à sauter... 


N'hésitez pas d'autre part à jouer avec votre chat. Les spécialistes recommandent de le faire au moins trente minutes par jour. Si vous habitez en appartement, vous pouvez également essayer de le promener en laisse dans un parc.


En plus d'augmenter son exercice physique, ces activités devraient également améliorer son humeur et diminuer le risque de surconsommation alimentaire liée à l'anxiété. Si, en appliquant ces conseils, votre chat ne perd toujours pas de poids, consultez un vétérinaire.

Faire maigrir son chien

Les chiens ont la réputation d'être gourmands. Très gourmands. Rares sont donc ceux qui se contentent de leur ration de croquettes ou de pâtée quotidienne. A l'aide de leurs impitoyables et irrésistibles yeux doux, ils réussissent bien souvent sans peine à obtenir un morceau de fromage, un bout de pain, un morceau de viande... Et rapidement, le surpoids pointe le bout de son nez. Les mettre au régime ? Plus facile à dire qu'à faire ! Mais pour le bien de votre toutou, voici quelques conseils qui permettront de rééquilibrer la balance.

Une nourriture équilibrée

Une perte de poids passe avant tout par une bonne alimentation. Évitez donc les friandises et autres "à côté". Bien choisir les croquettes ou la pâtée que vous servez à votre chien peut d'autre part vraiment améliorer l'efficacité de son régime. En premier lieu, veillez attentivement à la quantité de glucides présente dans la nourriture. Dans la quasi-totalité des cas, vous ne la trouverez pas inscrite, la législation européenne n’obligeant pas les fabricants à le mentionner. Vous pouvez cependant la calculer simplement à partir des "constituants analytiques" inscrits au dos du paquet grâce à cette formule :


100 - (Protéines + Matières Grasses + Matières Inorganiques (ou Cendres) + Humidité + Fibres)


Là, vous obtenez le taux de glucides de la nourriture de votre chien.

Selon Jérémy Ansi, l'auteur du livre Ce Poison Nommé Croquette, le taux de glucides ne devrait pas dépasser 40% chez les chiens. D'après nos calculs, de nombreuses marques flirtent avec ce seuil limite. Les Proplan Chien Adulte Medium Optiderma au saumon contiennent par exemple 38% de glucides. C'est 38,4% pour les Royal Canin Chien Medium Sterilised et 44% pour les Ultima Chien Adulte Medium Maxi Light Agneau.


Pour la santé de votre chien évitez aussi les aliments contenant des sous-produits animaux. Ceux-ci, qui peuvent être issus de becs, plumes, ou poils, n'apporteront pas une miette de viande à votre animal. Les sous-produits végétaux, qui constituent tout déchet d'origine végétale impropre à la consommation humaine, ne seront pas plus nourrissants.


Écartez aussi de la gamelle de votre chien les aliments composés à plus de 30% de céréales. De faible qualité nutritionnelle, elles apportent en plus des glucides et ne sont pas très bien digérées par nos compagnons à quatre pattes.


Pour vous guider dans votre choix, l'UFC-Que Choisir Nouvelle Calédonie renvoie sur un classement réalisé par un site belge spécialisé en nutrition animale.

L'activité physique

Promener son chien en laisse, c'est bien. Mais au-delà de ses petites promenades quotidiennes, votre animal a besoin de faire du sport. Multipliez donc les sorties dans les parcs, forêts et autres endroits où vous pourrez le lâcher et où il pourra se dépenser. Si vous n'avez pas la possibilité de laisser votre chien en liberté, vous pouvez toujours opter pour un petit footing avec votre chien... Le sport à deux c'est mieux, non ?


En plus d'augmenter son exercice physique, ces activités devraient également améliorer son humeur et diminuer le risque de surconsommation alimentaire liée à l'anxiété.

Autre source d'activité physique : les distributeurs de croquettes roulants. Sous forme de rouleau ou de balle, ils permettent à votre chien de se dépenser tout en se nourrissant. Les croquettes tombant une à une, il devrait également atteindre la satiété sans avoir à dévorer toute sa gamelle en moins d'une minute.

Si votre chien ne perd toujours pas de poids, consultez un vétérinaire.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter