Près d'un millier de kilomètres de bouchons cumulés sur les routes

ILLUSTRATION

CIRCULATION - Il y a déjà du monde sur les routes françaises pour ce premier jour du week-end du 15 août. Ce samedi midi, ce sont 960km de bouchons qui ont été enregistrées.

Bison Rouge ne n'est pas trompé, en voyant rouge pour ce week-end. Ce samedi, l'affluence sur les routes de l'Hexagone, est forte avec près de 1.000 kilomètres de bouchons cumulés dans le sens des retours.  Le pic du trafic a été atteint à midi avec 960 km de ralentissements au total pour ce nouveau chassé-croisé estival entre le départ des nouveaux vacanciers du mois d'août et le retour de ceux partis plus tôt dans l'été.

Les principales difficultés se concentrent sur l'autoroute A7 dans la vallée du Rhône, avec plus de 110 km de bouchons et une circulation en accordéon entre Lyon et Marseille.  D'autres difficultés sont également à noter autour des grandes agglomérations du Grand Ouest telles que Rennes, Nantes, Le Mans, Rouen, ou Orléans où on enregistre de 5 km à 25 km de bouchons et des ralentissements sur différents secteurs et à l'approche de certaines barrières de péage, observe bison Futé.

Dans le sens des départs, la journée est classée orange, mais rouge sur l'arc méditerranéen, les Pyrénées et en Nouvelle-Aquitaine. Les difficultés de circulation pour ceux qui prendront la route des vacances sont susceptibles de s'accentuer dans l'après-midi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Variant Omicron : le Japon ferme ses frontières, réunion d'urgence des ministres du G7 à Londres

"Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

Covid-19 : de l'école primaire au collège, les changements attendus à partir de ce lundi

VIDÉO - Sur les côtes anglaises, les habitants assistent consternés à l'arrivée de centaines de migrants

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.