Classement des lycées : le mode d'emploi pour s'y retrouver

Classement des lycées : le mode d'emploi pour s'y retrouver

Société
DirectLCI
EDUCATION – Les indicateurs des lycées sont en ligne depuis vendredi matin sur le ministère de l'Education. Mais ce rassemblement de statistiques reste une vue subjective des établissements français.

S'il ne s'agit pas d'un classement pour le ministère, les médias en tirent depuis vingt ans des palmarès aux résultats différents. Cette année n'a pas dérogé à la règle, après la mise en ligne par le ministère de l'Education des indicateurs de résultats des lycées (Ival) ce vendredi.

Ces données un peu complexes s'appuient à la fois sur les résultats au baccalauréat 2013 et sur la "valeur ajoutée" de 2.298 lycées généraux et technologique, ainsi que de 2.005 lycées professionnels, publics comme privés. Vous pouvez retrouver les données établissement par établissement sur www.education.gouv.fr/indicateurs-resultats-lycees

Un succès qui ne faiblit pas

Trois séries d'indicateurs sont proposées : le "taux de réussite au baccalauréat", le "taux d'accès de seconde et de première au baccalauréat" et la "proportion de bacheliers parmi les sortants". Le premier, qui correspond au nombre de reçus au bac rapporté au nombre de candidats, est insuffisant pour "juger des résultats d'un lycée", d'après le ministère. Celui-ci a donc instauré le deuxième critère du "taux d'accès". En résumé, la part d’élèves de seconde arrivée jusqu’au bac. Si un lycée a une bonne note dans ce domaine, cela signifie qu'il n'a pas écrémé ses élèves au fil de leur parcours en les accompagnant jusqu'au célèbre diplôme. Enfin, le troisième indicateur fournit la proportion d'élèves ayant quitté l'établissement le bac en poche.

Mais de nombreuses données ne sont pas fournies : sélections à l'entrée de certains établissements, taux de mentions au bac, qualité d'enseignement ou encore travail d'équipe des professeurs et des élèves. Quoi qu'il en soit le succès des Ival ne faiblit pas. L'année dernière, plus de 213.500 internautes les ont consulté sur le site du ministère.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter