Commémorations du 13 Novembre : l'Archevêque de Paris appelle à prier dimanche pour les victimes des attentats

SOCIÉTÉ

Toute L'info sur

Les attentats du 13 novembre, trois ans après

MESSE - Dans une lettre envoyée ce mercredi matin aux curés parisiens, le cardinal André Vingt-Trois appelle les catholiques à prier dimanche 13 novembre pour les victimes des attentats commis il y a un an dans l'Hexagone. Dans la centaine d'églises que compte la capitale, un hommage devrait être rendu aux centaines de blessés et aux 130 morts de ce drame.

C'est à Lourdes, lundi dernier, que Monseigneur André Vingt-Trois a rédigé son courrier. Ce mercredi matin, une centaine de curés parisiens l'ont reçu dans leur boître mail. Dans cette missive d'une page que LCI s'est procurée, l'Archevêque de Paris revient sur les attentats qui, depuis janvier 2015, ont endeuillé la France, de Charlie à l'assassinat du Père Jacques Hamel à Saint-Etienne-du-Rouvray, en passant par Nice, Le Bataclan, les terrasses de café ou encore Saint-Denis. Saluant "la dignité" et "le calme" des "catholiques français", le cardinal y remercie tous ceux qui ont présidé des obsèques et accompagné "des victimes ou leurs proches". 

"Le 13 novembre prochain, il convient que les paroisses de Paris prient pour les victimes des attentats : pour ceux qui sont morts, pour ceux qui ont été blessés, pour ceux qui ont vécu les attaques diverses et travaillent à en surmonter le traumatisme, pour les proches des victimes, préconise-t-il. Que notre prière aide ceux qui restent marqués par ce qu’ils ont subi à se sentir entourés et  soutenus.  Vous saurez exprimer ces intentions dans la prière universelle". 

Lire aussi

    Un message aux "concitoyens musulmans"

    Dans son courrier, Monseigneur André Vingt-Trois appelle également à prier pour que les chrétiens soient "des artisans de paix et des porteurs d’espérance, qu’ils ne se laissent jamais entraîner par la tentation de la peur ou de la colère", et pour que "nos concitoyens musulmans puissent être pleinement acteurs de notre unité nationale".  Le cardinal précise qu'il célèbrera la messe à Notre-Dame dimanche 13 novembre à 18h30 à ces attentions. 

    L'Archevêque conclut sa lettre en évoquant la politique et les échéances électorales. "Dans ces mois où l’approche des élections suscite des débats nombreux sur les voies les meilleures pour notre pays, la prière des croyants de toutes confessions en cet anniversaire sera un encouragement  à chercher le meilleur. Que Dieu nous accorde d’être à la hauteur de ce que notre pays représente dans le monde". 

    Lire aussi

      En vidéo

      JT 20H - Un an après les attentats du 13 novembre, le Bataclan rouvrira avec un concert de Sting

      Et aussi

      Lire et commenter