"Comment sommes-nous devenus si cons ?" : morceaux choisis

"Comment sommes-nous devenus si cons ?" : morceaux choisis

RENTREE LITTERAIRE – Avant la sortie du livre d'Alain Bentolila, jeudi 11 septembre, Metronews l'a lu et vous livre les bonnes feuilles

Dans Comment sommes-nous devenus si cons ? (éditions First), l'auteur et linguiste Alain Bentolila pointe la responsabilité de plusieurs entités, y compris la nôtre. Metronews vous propose une sélection des bonnes feuilles. 

Facebook
"[Sur Facebook], l’usage massif de ces cercles d’exhibition rend caduque l’idée même de la réserve et de la réflexion nécessaire à tout échange intellectuel [...] Facebook, par sa nature même, s’est montré incapable de forger une intelligence politique collective. Efficace dans la dénonciation légitime, ce réseau l’est beaucoup moins dans la fondation d’un avenir pérenne."

Internet
"Wikipédia prône la fin du règne des experts au profit de l’amalgame des amateurs déclarés. Le résultat est pour le moins inégal, balançant entre consensus mou et inquiétante cacophonie. Sur certains sujets, on obtient un insipide résumé [...] Sur des questions plus problématiques, nous aurons droit à un empilage désordonné d’interprétations sans réels fondements, d’hypothèses parfois farfelues qui ne présentent le plus souvent que peu d’intérêt."

La télévision
"La production audiovisuelle voue aujourd’hui un véritable culte au 'prévisible' et tient l’imprévisible pour une erreur de stratégie [...] L’absolue prévisibilité de la production télévisuelle massive nous tire vers le degré zéro de la compréhension [...] L’addiction à la prévisibilité est devenue aujourd’hui l’ennemie mortelle de la lecture."

Les hommes politiques
"Lorsqu’une femme ou un homme politique s’adresse à ses électeurs, ce devrait être pour manifester sa volonté de parler d’abord à ceux qui ne pensent pas comme lui (ou elle) [...] Bien au contraire, 'le staff de com'' des ministres et présidents a pour tâche essentielle de rassembler artificiellement un public partisan prêt [...] à rire aux plaisanteries éculées, à huer le nom honni de l’adversaire."

Ecole, famille, le grand malentendu
"Entre des enseignants dont le professionnalisme est bafoué et des parents dont le sens des responsabilités est mis en cause, les relations sont plus que difficiles [...] L’école traverse aujourd’hui une période de très fortes turbulences ; des maîtres repliés derrière les portes de leurs classes seront donc parfaitement inefficaces et des parents vitupérant à toute occasion le seront tout autant. Il faut qu’enseignants et parents se décident à conclure une alliance [...]"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : nouvelle forte baisse du nombre de patients hospitalisés en réanimation

"Mes choix sont toujours guidés par une seule idée, le bien de l'équipe de France", assure Didier Deschamps

Les variants sont-ils créés par les vaccins, comme l'affirme un ancien prix Nobel ?

EN DIRECT - Tensions au Proche-Orient : la France dépose une résolution à l'ONU pour un cessez-le-feu

19h, 21h, 23h... Les dates à retenir d'ici la levée du couvre-feu cet été

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.