"Certains lieux culturels et certaines terrasses rouvriront à la mi-mai", assure Gabriel Attal

La réunion à l'Élysée autour d'Emmanuel Macron était très attendue. Il s'agit de l'attente d'un signal de réouverture des cinémas, restaurants, bars, musées et théâtres. Quelles sont les avancées concrètes, les dates et les modalités ?

SORTIE DE CRISE - Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a précisé ce jeudi soir auprès des Echos les contours du "cap" fixé par Emmanuel Macron pour ces prochaines semaines.

Vers un retour des "jours heureux" ? Certains établissements actuellement fermés pourraient être autorisés à lever le rideau le mois prochain. C'est ce que le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a confirmé aux Echos ce jeudi soir, peu après une réunion à l'Elysée au cours de laquelle Emmanuel Macron a tenu le même refrain à une poignée d'élus.

Toute l'info sur

Covid, et après ?

"Le président a donné un cap : certains lieux culturels et certaines terrasses rouvriront à la mi-mai. Par la suite, l'augmentation du nombre de personnes vaccinées nous permettra d'autres réouvertures, progressivement. Nous emploierons des critères rationnels, de bon sens, en distinguant les lieux extérieurs et intérieurs, ceux où l'on circule ou pas, ceux où il est nécessaire de retirer son masque", a détaillé Gabriel Attal.

"Le pass sanitaire reste une option"

"C'est l'échéance sur laquelle nous travaillons", a-t-il répété, en espérant une baisse de la pression sur l'hôpital "peut-être dès la semaine prochaine", alors que la France a franchi le cap des 100.000 morts ce jeudi. Reste à savoir quelles seront les conditions pour pénétrer les établissements autorisés à rouvrir. Un pass sanitaire sera-t-il exigé ? "Les travaux sont en cours sur les protocoles et règles qui encadreront les réouvertures. Le pass sanitaire reste une option sur la table, par exemple pour attester d'une vaccination ou d'un test négatif récent. Mais l'essentiel est d'avoir un cadre protecteur et simple d'utilisation", a précisé le porte-parole.

Quant aux établissements scolaires, "pour certains, le retour en classe pourrait se faire par demi-groupe" avec davantage de tests salivaires dans les écoles des régions les plus frappées par l'épidémie, a poursuivi Gabriel Attal. Des autotests pourront aussi y être proposés.

Lire aussi

Plus tôt dans la journée, Emmanuel Macron avait évoqué ces pistes auprès d'une quinzaine de maires puis devant une dizaine de ministres réunis par visioconférence. À ceci près qu'il ne s'est "pas engagé sur la date de la mi-mai pour la réouverture des lieux culturels" mais a répété que "la priorité était les musées et les terrasses"

Le président de la République a notamment laissé entendre que ces réouvertures pourraient être "territorialisées" en fonction des situations sanitaires dans les différentes régions, pour "ne pas rejouer le déconfinement de mai dernier", selon plusieurs maires.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Tous les militaires français envoyés en opérations extérieures seront vaccinés contre le Covid-19

EN DIRECT - Procès Lelandais : les parents d'Arthur Noyer exaspérés par les incohérences de l'accusé

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.