Confinement : la fréquentation des transports en commun en baisse de 15% en Île-de-France

Dans les 19 départements en zone rouge, les contrôles vont être renforcés ce week-end. L'objectif est de décourager tous ceux qui voudraient profiter de ce début de printemps en partant se promener. Mais en tout cas, les Français se déplacent moins.

TRAFIC - Depuis une semaine, les Franciliens se déplacent moins dans les transports en commun. Mais cette baisse de fréquentation reste pour l'heure peu significative.

Le troisième confinement mis en place en Île-de-France est-il vraiment efficace ? S'il est encore trop tôt pour obtenir les résultats d'un point de vue épidémiologique, les données concernant les déplacements des Franciliens ne montrent qu'un faible ralentissement dans leurs déplacements, du moins dans les transports en commun. Les trajets en vélo, eux, sont en légère hausse. 

Toute l'info sur

La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie et le déconfinement

45% de la fréquentation habituelle dans les transports

Selon Île-de-France Mobilités, le nombre de voyageurs dans les transports en commun a baissé "de 8 à 10 points' par rapport à la semaine dernière, soit environ 45% de la fréquentation habituelle sur toute la journée. La semaine dernière, 53% de la fréquentation habituelle a été enregistré, selon les heures. Pour le moment, aucune adaptation du trafic n'est prévue, nous fait savoir le Syndicat des transports d'Île-de-France.

Mercredi dans Paris Match, la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, s'inquiétait déjà de cette faible baisse de fréquentation, alors que la situation sanitaire se dégrade de jour en jour dans la région. "On n’a pas réussi à remettre les gens en télétravail", déplorait-elle. Lors du précédent confinement, les transports franciliens avaient perdu 75 à 75% de leurs usagers. C'était 90% lors du premier confinement, il y a un an.

Lire aussi

Si les Franciliens semblaient avoir quelque peu délaissé leurs vélos depuis la rentrée, l'arrivée des beaux jours et la perspective d'être confiné semble leur avoir donné la motivation pour se remettre en selle. Selon les données de la ville de Paris, qui dispose de plusieurs compteurs installés sur les pistes cyclables de la capitale, le trafic cycliste est d'environ 75 passages par heure depuis samedi dernier, tous capteurs confondus, contre 68 passages par heure en moyenne la semaine du 1er mars, soit une augmentation de 10% du trafic. Lors de la première semaine du premier confinement, seuls 11 passages horaires étaient décomptés.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : l'ex-Miss France Vaimalama Chaves éliminée, Bilal Hassani au sommet

EuroMillions : un Français remporte la cagnotte de 220 millions d'euros, un record en Europe

Covid-19 : quand thés dansants et parties de belote virent aux clusters en Loire-Atlantique

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.